Le capitaine des Penguins de Pittsburgh, Sidney Crosby a récemment fait équipe avec son commanditaire et fabricant CCM pour annoncer un don de 87 équipements à des participants de trois programmes gérés par Hockey Nouvelle-Écosse.

Crosby joue au père Noël

HALIFAX — Un des grands joueurs de hockey de la planète a fait un don de plusieurs équipements à des programmes de la Nouvelle-Écosse qui encadrent de jeunes joueurs n’ayant pas un accès facile au sport.

Sidney Crosby a récemment fait équipe avec son commanditaire et fabricant d’articles de hockey CCM pour annoncer un don de 87 équipements à des participants de trois programmes gérés par Hockey Nouvelle-Écosse.

Les programmes font la promotion de l’inclusion au hockey pour les jeunes noirs, les joueuses autochtones et les nouveaux Canadiens.

Amy Walsh, directrice générale de Hockey Nouvelle-Écosse, a déclaré que le don était le résultat d’une conversation avec l’agent de Crosby, ses parents et sa fondation caritative.

«Il s’agit vraiment de donner accès à des enfants qui ne sont habituellement pas en mesure d’avoir les fonds nécessaires pour jouer au hockey, a mentionné Walsh. Ironiquement, le nombre 87 était exactement celui nécessaire aux besoins des trois programmes.»

Walsh a indiqué que Crosby avait surpris huit représentants des programmes avec les nouveaux équipements lors d’une vidéo spéciale, la semaine dernière, et que ses parents, Trina et Troy Crosby, étaient sur place pour aider à les distribuer. Le reste des équipements seront commandés au cours de la prochaine année, lorsque les tailles des participants aux différents programmes seront prises.

Walsh a dit que le programme des nouveaux Canadiens a une liste d’attente de participants et qu’il y a une pénurie d’équipement.

«Quand Sidney a entendu ça, il a pensé qu’il était vraiment important d’aider ce programme», a-t-elle ajouté.

Cinquante enfants

À sa troisième année d’existence, le programme des nouveaux Canadiens compte actuellement 50 enfants qui apprennent les bases du hockey. Plusieurs viennent de familles de réfugiés syriens. Le programme utilise des traducteurs bénévoles fournis par l’Association des services aux immigrants de la Nouvelle-Écosse.

Les enfants reçoivent une heure d’enseignement par semaine. Les officiels espèrent passer à deux séances la saison prochaine. «Ils adorent le patinage et le maniement du bâton. Ils ont très rapidement appris à patiner, a déclaré le responsable du programme, Brad Taylor, dans un courriel. La plupart, sinon tous, n’ont jamais patiné auparavant ou n’ont jamais regardé un match de hockey.»

Walsh a fait savoir que bien que diverses associations de hockey de la province aient des programmes pour assurer que de l’équipement supplémentaire soit fourni aux enfants qui en ont besoin, son organisation n’a ni les ressources ni la capacité de gérer une banque d’équipement pour les joueurs.

Elle a ajouté qu’il s’agissait d’un défi à travers le pays, faisant en sorte que le don de Crosby ne peut qu’aider. «Je voulais m’assurer que les joueurs aient la meilleure expérience d’apprentissage du sport, a déclaré Crosby, par voie de communiqué de presse diffusé par Hockey Nouvelle-Écosse. Avoir le bon équipement est la première étape pour se lancer dans le sport.»