Le Tricolore a perdu les services de Phillip Danault tôt en deuxième période, quand le centre a été atteint au visage par un tir de Tomas Tatar après avoir dévié sur un rival.

Coyotes 3/Canadien 2: avance de deux buts gaspillée

Les Coyotes de l’Arizona ont finalement inscrit le premier but du match en avantage numérique à la 12e occasion de la rencontre et c’est ce qui a fait la différence, lundi soir au Centre Bell.

Le Canadien de Montréal a gaspillé une avance de deux buts et a été 0-en-6 en avantage numérique, filant vers un revers de 3-2.

Jakob Chychrun a inscrit le but vainqueur en avantage numérique avec exactement une minute à faire en troisième période. Son tir de la ligne bleue a effleuré la jambe d’Artturi Lehkonen avant de surprendre Carey Price.

Le Canadien pourrait aussi avoir perdu les services du centre Phillip Danault pour un certain temps. Danault a été atteint au visage par un tir de Tomas Tatar après avoir dévié sur un rival. L’entraîneur-chef Claude Julien a parlé d’une coupure et de travail pour réparer les dents du Québécois, mais il devrait avoir plus de détails à fournir mardi matin.

Jake Evans, avec son premier but dans la LNH, et Brendan Gallagher ont marqué pour le Canadien (27-24-7), qui n’a toujours pas gagné plus de trois matchs de suite cette saison. Price a repoussé 31 tirs.

Le Tricolore avait commencé la soirée à cinq points des Maple Leafs de Toronto et d’une place en séries éliminatoires. Les Maple Leafs, qui ont maintenant deux matchs en main sur le Canadien, accueilleront les Coyotes mardi.

Derek Stepan a amassé un but et une aide, tandis que Taylor Hall a été l’autre buteur des Coyotes (28-23-7). Antti Raanta, qui était devant le filet puisque Darcy Kuemper a aggravé une blessure lors de l’entraînement matinal, a effectué 26 arrêts.

Peut-être inspiré par la longue ovation offerte par les partisans à Laurent Duvernay-Tardif, champion du Super Bowl le week-end dernier, avant la partie, le Tricolore a commencé le match avec énergie. Il en a profité pour marquer deux buts en 60 secondes.

Laurent Duvernay-Tardif a été longuement ovationné avant la partie.

Evans a d’abord sauté sur un retour après 52 secondes de jeu, puis Gallagher s’y est pris à deux reprises pour déjouer Raanta à 1:52.

Les Coyotes ont toutefois coupé les ailes du Canadien à 5:08, quand Stepan a déjoué Price d’un tir des poignets après un revirement de Brett Kulak en zone neutre.

Price s’est racheté quelques instants plus tard, frustrant Chychrun en échappée. Price a ensuite joué le même tour à Hall un peu plus tard, fermant les jambières à temps pour faire l’arrêt.

Le Canadien a ensuite été abandonné par son avantage numérique. La troupe de Claude Julien a notamment gaspillé deux minutes complètes à cinq contre trois.

«Il aurait fallu marquer à ce moment-là, a admis Julien. Ça aurait été un but important. Ce sont des choses qui vont parfois venir vous hanter et c’est ce qui est arrivé ce soir. Il aurait fallu produire sur l’avantage numérique, surtout à cinq contre trois.»

Les Coyotes ont eu l’avantage 17-3 au chapitre des tirs au but lors du deuxième vingt. Price a continué à garder le fort pendant de longs moments, mais il a finalement cédé devant Hall avec 3:24 à faire.

«En deuxième période, nous n’avons pas patiné du tout», a reconnu Julien.

Le Canadien a retrouvé son mordant lors du troisième tiers. Artturi Lehkonen s’est buté à Raanta tôt dans la période après un revirement provoqué par Nate Thompson.

Gallagher a cogné à la porte à quelques reprises, mais Raanta a eu le meilleur sur l’attaquant du Canadien.

Joel Armia a été puni pour avoir accroché avec 2:23 à faire, puis Chychrun a porté le coup de grâce avec 60 secondes à écouler.

Le Canadien jouera son prochain match mercredi, quand il rendra visite aux Bruins de Boston.

+

ÉCHOS DE VESTIAIRE

Jonathan Drouin croit que l’avantage numérique de deux hommes, obtenu tard en première période a été le point tournant.

«À cinq contre trois, ça devrait être un but automatique. Ça aurait porté la marque à 3-1 et nous aurions pu fermer le jeu, surtout avec le gardien que nous avons.»

Le défenseur Ben Chiarot a rendu hommage aux Coyotes, qui n’ont pas baissé les bras devant un déficit de deux buts.

«Il faut leur donner crédit. Ils auraient pu décider de faire leurs valises, mais ils sont plutôt restés dans le combat. Ç’a éventuellement porté fruit pour eux.»

Tomas Tatar semblait ébranlé après avoir atteint Phillip Danault au visage avec un tir.

«J’étais vraiment désolé. J’ai tiré et le disque a dévié. Vous ne voulez jamais voir quelque chose comme ça se produire. Nous étions privés d’un joueur important pour le reste du match.»

Jake Evans était content de ne pas avoir eu à attendre trop longtemps avant d’inscrire un premier but dans la LNH, accomplissant l’exploit à son troisième match.

«Vous voulez marquer rapidement pour prendre confiance. J’avais déjà obtenu des occasions, mais c’est agréable de marquer un premier but.»

+

WEBER ABSENT JUSQU'À SAMEDI

Le Canadien de Montréal sera encore privé du défenseur Shea Weber au moins jusqu’à samedi. L’entraîneur-chef du Tricolore, Claude Julien, a confirmé lundi matin que Weber n’accompagnera pas ses coéquipiers lors du voyage à Boston mercredi et à Pittsburgh vendredi. Le capitaine du Canadien représente aussi un cas incertain pour le duel de samedi face aux Stars de Dallas, au Centre Bell. Weber a subi une blessure au bas du corps le 4 février, lors d’une victoire en fusillade de 5-4 face aux Devils du New Jersey. En 55 matchs cette saison, il a récolté 13 buts et 21 aides. Par ailleurs, l’attaquant Paul Byron pourrait accompagner l’équipe à Boston et à Pittsburgh. Byron se remet d’une opération à un genou subie le 19 novembre. Il s’était blessé quatre jours plus tôt, face aux Capitals de Washington. En 19 matchs cette saison, Byron a inscrit un but et trois aides.  La Presse canadienne

+

JAYDEN STRUBLE RATE LE RESTE DE LA SAISON

L’espoir du Canadien de Montréal Jayden Struble va rater le reste de la saison à cause d’une blessure au bas du corps, a confié une personne au courant de la situation. La personne s’est confiée dans l’anonymat, car l’Université Northeastern n’a pas commenté le statut de l’Américain de 18 ans. Struble y dispute une première campagne avec les Huskies. Struble s’est blessé vendredi, contre l’Université du Maine. Lundi, il a raté le match de championnat face à Boston University. Le Canadien a repêché Struble au deuxième tour l’an dernier, 46choix au total. Le défenseur a récolté trois buts et 10 points cette saison, en 21 matchs. Athlète de six pieds et 205 livres, le natif du Rhode Island est considéré comme un fin patineur qui relance bien l’attaque.  AP