«Ça fait un peu drôle de parler de hockey, mais dans les circonstances, c’est vraiment secondaire», a déclaré mardi le directeur général du Drakkar de Baie-Comeau, Pierre Rioux.

COVID-19: tout un baptême du feu pour le dg recrue du Drakkar

BAIE-COMEAU — Pierre Rioux évoque «quelque chose d’exceptionnel, tout le monde vit ça pour la première fois» en parlant de la pandémie de la COVID-19. Il ne pouvait donc qu’approuver les mesures tout aussi exceptionnelles prises par les gouvernements et, ainsi, appuyer la décision de la LHJMQ d’annuler les séries éliminatoires et le reste de ses activités pour 2019-2020.

«Ça fait un peu drôle de parler de hockey, mais dans les circonstances, c’est vraiment secondaire», a déclaré le directeur général du Drakkar de Baie-Comeau, en entrevue téléphonique. «On se rend compte à quel point les instances gouvernementales ont rapidement pris les bonnes décisions. Il faut tout faire pour éviter la propagation».

En soulignant que «comme baptême du feu [comme directeur général], j’en ai connu tout un», le dg recrue du Drakkar affirme avoir une pensée particulière pour les fidèles partisans de l’équipe et les familles de pension, «qui soutiennent les joueurs dans les bons et les moins bons moments».

«Triste» fin de carrière

Rioux s’est assuré que tous ses troupiers soient bien rentrés au bercail avant de faire de même et de quitter la Côte-Nord pour sa résidence de Québec. Il dit au passage avoir une pensée particulière pour Keenan MacIsaac, Gabriel Proulx et Charles-Antoine Giguère, qui ont terminé leur carrière junior dans le tourbillon de cette crise sans pouvoir recevoir un dernier salut des partisans.

«C’est triste de voir une saison et une carrière junior se terminer comme ça. On aimerait quand même souligner la saison de nos joueurs de 20 ans, mais on ne sait pas encore comment. C’est difficile de faire quelque chose du genre quand il n’y a pas de déplacement entre régions», d’ajouter le dg.

Pour le reste, Pierre Rioux et son équipe de dépisteurs commencent à préparer la séance de repêchage de la LHJMQ, qui se fera en ligne, selon un déroulement qui n’a pas encore été défini, indique-t-il.

Le dg et l’entraîneur-chef devraient livrer leur bilan hockey d’ici la fin de la semaine, encore là d’une façon qui reste à établir, mais qui passera vraisemblablement par lien vidéo sur ordinateur, une façon de faire très populaire en cette ère de COVID-19…