«Il est important que tout le monde comprenne la gravité de ce qui se passe dans le monde avec le coronavirus, et je pense que là où j’en suis en ce moment dans ma vie, je pourrais aider. Alors j’ai décidé de faire cette vidéo», dit le pivot dominicano-américain de 24 ans.

COVID-19: Karl-Anthony Towns s’ouvre avec émotion sur le coma de sa mère

WASHINGTON — La vedette des Timberwolves du Minnesota Karl-Anthony Towns a révélé que sa mère était hospitalisée depuis une semaine et plongée dans le coma, victime selon lui du coronavirus, dans une vidéo diffusée mardi soir sur Instagram.

«Il est important que tout le monde comprenne la gravité de ce qui se passe dans le monde avec le coronavirus, et je pense que là où j’en suis en ce moment dans ma vie, je pourrais aider. Alors j’ai décidé de faire cette vidéo», dit le pivot dominicano-américain de 24 ans.

«Ma sœur lui a dit qu’elle devait se faire dépister pour le corona. Je ne pense pas que quiconque ait vraiment compris de quoi il s’agissait, avec un état qui se détériorait. Elle allait de plus en plus mal... et à l’hôpital, ils faisaient tout ce qu’ils pouvaient», explique-t-il.

«Nous avons toujours pensé que le médicament suivant aiderait, qu’il serait le bon, que ce mélange allait le faire», poursuit-il la mine grave, prenant parfois le temps de courtes pauses pour contenir l’émotion.

Les médecins «ont dit que tout a changé subitement. Ses poumons ont rapidement été affectés et elle avait des difficultés à respirer. On m’a averti qu’elle devait être branchée à un appareil respiratoire. Elle n’allait pas mieux et semblait confuse à propos de tout. Je tentais de lui parler de n’importe quoi, de faire en sorte qu’elle reste positive et de l’encourager», raconte-t-il.

Père en isolement volontaire

Le père du joueur, lui aussi malade, a également passé le tests de la COVID-19. Il a quitté l’hôpital et s’est placé en isolement volontaire en attendant les résultats.

«C’est rude, et jour après jour on attend de voir comme ça peut évoluer», a ajouté Towns qui se veut confiant quant au rétablissement de sa mère.

C’est sa famille qui l’a convaincu de témoigner. «[Ils] m’ont dit de faire cette vidéo pour que les gens comprennent que la gravité de cette maladie est réelle. Cette maladie ne doit pas être prise à la légère. Veuillez protéger vos familles, vos proches, vos amis, vous-même».

«Pratiquez la distanciation sociale. S’il vous plaît, ne soyez pas dans des endroits avec beaucoup de gens. Cette maladie est mortelle. Nous allons continuer à nous battre ma famille et moi, nous allons continuer à nous battre contre ça. Nous allons le battre. Nous allons gagner.»