Bianca Andreescu a ravi une foule partisane en l’emportant 5-7, 6-2 et 7-5 devant la Russe Daria Kasatkina à la Coupe Rogers, mercredi.

Coupe Rogers: Andreescu atteint les huitièmes de finale, battant Kasatkina en 3 sets

TORONTO — Bianca Andreescu a ravi une foule partisane en l’emportant 5-7, 6-2 et 7-5 devant la Russe Daria Kasatkina à la Coupe Rogers, mercredi.

Classée 27e au monde, l’Ontarienne de 19 ans a effacé un retard de 3-5 en dernière manche.

Andreescu a remporté la bataille des bris 8-6, savourant le gain au terme de deux heures et 40 minutes. Le septième bris a nivelé à 5-5 au troisième set, puis le dernier lui a valu la victoire.

«Je crois que j’ai perdu quatre parties de suite en troisième manche et j’étais très fâchée, a mentionné Andreescu. J’ai passé ma frustration sur mes coups. Je crois que c’est pour cette raison qu’ils étaient plus efficaces.»

Rétablie d’une blessure à l’épaule, Andreescu a épaté avec 53 coups gagnants. Elle disputait seulement un quatrième match depuis le mois de mars.

Kiki Bertens l’attend en ronde des 16. Cinquième raquette mondiale, la Néerlandaise en sera à un premier match contre la jeune femme de Mississauga, qui se trouvait 107e au début de l’année. Un premier titre de la WTA, à Indian Wells, a aidé à la propulser au classement.

«C’est une très bonne joueuse. Je m’attends à ce que ce soit un match difficile, a dit Andreescu à propos de Bertens. Je vais aller sur le terrain, tout donner et avoir du plaisir.»

Plus tôt mercredi, l’ex-numéro 1 Karolina Pliskova a poursuivi sa lancée en disposant de l’Américaine Alison Riske 6-4, 6-7 (4), 6-2.

La Tchèque, qui est troisième au monde, pourrait se hisser au sommet du classement en accédant aux derniers tours du tournoi.

Pliskova jouera au troisième tour contre l’Estonienne Anett Kontaveit, qui a bénéficié de l’abandon de Carla Suarez Navarro. L’Espagnole était ennuyée à une hanche, alors qu’elle tirait de l’arrière 7-5, 3-1.

Pliskova s’est qualifiée pour les quarts de finale lors du dernier volet féminin présenté à Toronto, en 2017. Elle traversait une séquence de sept semaines au sommet du classement mondial.

Simona Halep, quatrième tête de série, a peiné avant de régler le cas de Jennifer Brady 4-6, 7-5 et 7-6 (5). Il y a eu sept bris de chaque côté. Halep a triomphé à Wimbledon cet été, ainsi qu’à la Coupe Rogers l’an dernier, à Montréal.

Naomi Osaka, du Japon, a également la chance de soutirer le premier rang mondial à Ashleigh Barty. Mercredi, elle menait 6-2 contre Tatjana Maria quand celle-ci s’est retirée.

Jelena Ostapenko s’est assurée d’un rendez-vous avec Marie Bouzkova au troisième tour grâce à une victoire contre Anastasia Pavlyuchenkova.

Victoire de Serena

Le programme du soir s’est amorcé par une victoire de l’Américaine Serena Williams. La huitième tête de série a vaincu Elise Mertens en deux manches de 6-3, 6-3.

Williams disputait un premier match à la Coupe Rogers depuis 2015. Elle croisera maintenant le fer avec Ekaterina Alexandrova, jeudi soir.

Après ce match, la qualifiée Iga Swiatek a surpris Caroline Woznicki (no 15) en trois manches de 1-6, 6-3, 6-4. Swiatek affrontera maintenant Osaka, jeudi.

En double, Xu Yi-Fan et Gabriela Dabrowski, d’Ottawa, ont eu le dessus 7-5 et 6-2 face à Miyu Kato et Sabrina Santamaria.

L’ex-numéro 1 Victoria Azarenka a été éliminée 7-5 et 7-5 par Dayana Yastremska, de l’Ukraine. Celle-ci a comme prochaine rivale Sofia Kenin, tombeuse mardi de la favorite, l’Australienne Barty.

Celle-ci a comme prochaine rivale Sofia Kenin, tombeuse mardi de la favorite, l'Australienne Barty.

Kenin et Yastremka ont croisé le fer à Wimbledon cette année. Cette dernière a prévalu en trois sets, au deuxième tour.

Elina Svitolina a défait Katerina Siniakova 6-3, 3-6 et 6-3. Sixième tête de série, Svitolina a eu l’avantage 6-5 pour les bris.

Belinda Bencic, 11e tête d’affiche, a écarté Julia Goerges 5-7, 6-3 et 6-4. Goerges a signé 14 as, mais aussi 10 doubles fautes. Quant à Bencic, elle a surmonté pas moins de 12 doubles fautes.

Championne de la Coupe Rogers en 2015, Bencic va se frotter à Svitolina au troisième tour.