Russell Budd

Coupe Canada de golf: Budd et Banks égalent le record du parcours

VICTORIAVILLE — Russell Budd, de Toronto, et Eric Banks, de Truro, ont pris les devants à la première ronde de la Coupe Canada Sani Marc – Desjardins grâce à des pointages de 63, neuf coups sous la normale, pour égaler le record du parcours.

Parti dans le premier groupe du matin, Banks a été le meneur pendant une dizaine d’heures, jusqu’à ce que Budd se pointe avec une carte de pointage similaire. «Il nous a donné tout un spectacle, a commenté son compagnon de jeu Carl Pelletier [Donnacona] qui a joué pour sa part 73. C’était vraiment beau à voir.»

Banks a réussi neuf oiselets. «J’ai bien aimé le parcours, je n’ai eu qu’une ronde d’entraînement après avoir conduit depuis Truro, en Nouvelle-Écosse. Le parcours ici est semblable à celui où je joue chez moi, avec des arbres alignés le long des allées. Je vais avoir d’excellents souvenirs quand j’entamerai la deuxième ronde vendredi.»

Le groupe de Russell Budd y est allé d’un feu d’artifice en après-midi. Il a joué 63, Kevin Fortin-Simard (Chicoutimi) a ramené une carte de 67 et l’Américain Dominic Mancinelli a fini avec un pointage 65.

«C’était super intéressant, a mentionné Budd. Quand tu joues avec des joueurs qui vont si bien, c’est encourageant, c’est comme un défi entre les trois. Nous avons réussi un lot d’oiselets. Moi j’ai commis un bogey que j’ai racheté avec un aigle et huit oiselets. Je vais garder la même approche pour la deuxième ronde, soit d’être patient, car il y a tellement de bons joueurs qui peuvent ramener de très bas pointages.»

Vincent Blanchette s’est permis un pointage de 65, sept sous le par. «Je n’ai pas fait d’erreurs, pas commis de bogey. Je n’ai pas forcé la mise sur les trous 14 à 17, les plus difficiles du parcours. J’étais à six coups sous la normale après 13 trous. Et j’ai terminé avec un oiselet au 18e trou grâce à un roulé de 20 pieds.»

Des amateurs sur la coche

Les amateurs ont également donné un bon spectacle alors que Francis Rouillier (Victoriaville), Étienne Papineau (St-Jean-sur-Richelieu) ont terminé avec des fiches globales de 67, cinq coups sous la normale, tandis que Jeffrey Lebeau (Sherbrooke) s’amenait au chalet avec une carte de 70.

Avec un pointage de 67, Étienne Papineau a réussi une ronde sans bogey. «J’ai cinq oiselets et je n’ai pas collé les drapeaux avec mes wedges [cocheurs d’allée], mais je suis très content de ma ronde. Ce matin je ne me sentais pas très bien et je suis resté patient, j’ai eu de bons oiselets aux trous 7 et 8.»

Jouant devant les siens, Francis Rouillier a ressenti un peu de pression. «De la pression normale, précise-t-il, car à la maison tu veux toujours en donner un peu plus, car les gens s’attendent à ça. Je suis passé du 14 au 17e trou [le Amen Corner du club Victoriaville] à deux sous la normale, ce qui est très bon.»

Partie au 10e trou, Sarah-Ève Rhéaume, du club Royal Québec s’est retrouvée à un coup sous la normale à un moment donné. «J’ai envoyé une balle hors limite au 16e trou et ça m’a coûté un double bogey. Le parcours était long pour nous et je ne pouvais prendre les normales cinq en deux coups. J’ai réussi à atteindre beaucoup de verts en coups réguliers et j’ai fait de bons roulés même si quelques-uns sont arrêtés à quelques pouces de la coupe.»