L’attaquant Louis-Filip Côté (65), qui connaissait sa meilleure séquence dans la LHJMQ lorsqu’il a été blessé à la mi-octobre, pense être en mesure de reprendre là où il a laissé.

Côté et Savoie de retour avec les Remparts

«On est revenu à Québec pendant deux jours pour donner un petit congé à notre chauffeur», disait à la blague l’entraîneur-chef Patrick Roy, lundi, à la veille d’un autre long voyage des Remparts.

Après trois matchs — et autant de victoires — à Victoriaville, Chicoutimi et Baie-Comeau, les Remparts ont pris la route des Maritimes mardi matin, où les attendent des matchs à Saint-Jean (mercredi), Charlottetown (jeudi) et au Cap-Breton (samedi).

Deux blessés de longue date ont grimpé à bord de l’autocar pour l’occasion, l’attaquant Louis-Filip Côté et le défenseur Nicolas Savoie, puisqu’ils effectueront un retour au jeu pendant ce séjour dans l’Est du pays. Savoie le fera dès mercredi, tandis que ça ira au lendemain pour Côté.

«Nous sommes positifs à l’effet que je puisse recommencer à jouer dans ce voyage. Si les gars avaient pratiqué, dernièrement, j’aurais pu le faire sans le chandail vert du blessé», expliquait Côté, qui s’avérait l’un des éléments les plus offensifs avant de se blesser à la cheville lors d’un match à Chicoutimi, à la mi-octobre.

À ce moment, le joueur de 19 ans menait l’équipe avec 15 points en 11 matchs et connaissait sa meilleure séquence dans la LHJMQ. Il pense être en mesure de reprendre là où il avait laissé.

«Tout ce que je veux, c’est d’aider l’équipe à gagner, ce n’est pas une question de buts ou de points. J’ai très hâte de jouer. J’étais mal tombé dans la bande et ça aurait pu être bien pire que cela. Je suis content d’avoir pu éviter une opération, mais ce fut quand même un long processus parce que pendant plusieurs semaines, je ne pouvais absolument rien faire, ni sur la glace ou à l’extérieur. J’avais hâte de recommencer à bouger, ça me manquait», disait-il, lundi soir, après une journée chargée à l’école.

Sa période de rééducation n’aura pas été plus courte ou plus longue que prévu. On parlait d’une absence de six à huit semaines dans son cas, il s’en est passé sept depuis sa malchance.

«Ça allait bien avant que je me blesse et j’ai bon espoir que ça continue à bien aller. L’expérience y a été pour beaucoup dans mon début de saison, mais il n’y a pas eu de déclic particulier dans mon jeu, c’était juste une question de travailler fort, de penser un peu moins, de m’amuser et j’ai l’intention d’avoir la même approche. Ça explique aussi nos succès en équipe, on met de l’effort à chaque match. On ne connaît pas toujours de bons débuts de match, mais on ne lâche jamais et c’est ce qui fait qu’on a surpris et qu’on continue à le faire.»

Savoie portera une grille

L’arrière de 16 ans Nicolas Savoie était dans le même esprit avant le départ de l’équipe pour Saint-Jean. Victime d’une fracture de la joue, le 9 novembre, il portera toutefois une grille pendant quelque temps.

«C’était rendu plate d’attendre, j’ai juste hâte de jouer, ça fait quelques jours que je suis prêt. La blessure ne changera rien je vais jouer de la même façon. Je pense que ç’a super bien été pour moi en début de saison, peut-être même mieux que je pensais. Ça m’a aidé de jouer avec de bons vétérans, comme [Sam] Dunn et, maintenant, avec [Étienne] Verrette», notait le choix de quatrième ronde en juin dernier, lorsqu’on l’a croisé après une session en gymnase, lundi matin.

+

ROY MAINTIENT LE CAP

L’entraîneur-chef Patrick Roy était ravi des trois récentes victoires de sa troupe, notamment celle contre le Drakkar, samedi. Son club occupe le huitième rang de l’association de l’Est, mais loge au 11du classement général. Justement, la fiche positive des Remparts (13-11-2-3) ne devrait pas le faire dérailler de son plan de match à l’approche de la période des transactions de la LHJMQ. «J’ai une bonne idée où je m’en vais. Pour le moment, on est patient. Si je bouge, je bougerai, je pourrais aussi ne pas le faire. Je ne suis plus à l’époque où je courais après des choix. Nous en avons présentement 14 dans les cinq premières rondes au cours des deux prochaines saisons», précisait-il, sans vendre la mèche sur la suite des choses. Bien sûr, ça ne l’empêche pas de discuter avec ses homologues, de tâter le terrain et de vérifier l’état du marché.

+

EN VITESSE

Philipp Kurashev disputera les trois prochains matchs avant de partir pour le camp d’entraînement de l’équipe nationale de la Suisse en prévision du Championnat mondial junior.

Philipp Kurashev disputera les trois prochains matchs avant de partir pour le camp d’entraînement de l’équipe nationale de la Suisse en prévision du Championnat mondial junior, qui aura lieu à Vancouver et Victoria, à compter du 26 décembre... L’attaquant du junior AAA Samuel Dickner accompagne l’équipe pour le voyage... Thomas Caron, dont le retour permanent avec les Remparts se rapproche, participe au camp d’entraîneur d’Équipe Canada Est, en préparation pour le Défi mondial de hockey junior A, prévu du 9 au 15 décembre en Alberta... Avec une production de 12 buts et 7 passes en 10 matchs, l’attaquant Jimmy Huntington, de l’Océanic de Rimouski, a été nommé joueur du mois de novembre dans la LHJMQ, tandis que son coéquipier Charle-Édouard D’Astous a reçu la mention de défenseur par excellence pour la même période avec 16 points dans le même nombre de parties... L’ancien des Remparts Gregor MacLeod, qui a été choisi le joueur de la semaine dans le circuit grâce à une récolte de neuf points en deux matchs, montre une fiche 38 points en 25 parties avec les Voltigeurs de Drummondville.