Considéré comme une «aubaine» à 22 millions $ par saison, Aaron Rodgers vient de signer une nouvelle entente de quatre ans avec les Packers qui lui rapportera un salaire annuel moyen de 33,5 millions $.

Contrat record pour Aaron Rodgers

MILWAUKEE — Les Packers de Green Bay ont prolongé mercredi de quatre ans le contrat de leur quart-arrière vedette Aaron Rodgers, qui lui rapportera environ 134 millions $US, dont 103 millions $ garantis.

Selon NFL Network et ESPN, le salaire annuel du quart-arrière va s’établir à 33,5 millions $. Il va également toucher une prime à la signature de 57,5 millions $, autre record pour la NFL. «J’ai hâte de vivre de nouveaux moments inoubliables cette saison et lors des suivantes», a dit Rodgers dans une publication Instagram remerciant l’équipe, ses coéquipiers et les partisans.

Deux fois lauréat du titre de joueur par excellence du circuit, Rodgers avait glissé dans l’échiquier des meilleurs salariés de la NFL, faisant de lui une aubaine à un salaire moyen de 22 millions $. Il n’a jamais fait de demandes devant les micros. Le directeur général Brian Gutekunkst et son quart s’étaient plutôt dit confiants de trouver un terrain d’entente.

«Je parle quotidiennement à mon agent et je suis au courant des conversations», avait dit Rodgers lors de l’ouverture du camp en juillet. «Je ne suis pas trop inquiet. Il y a un intérêt de la part des deux parties.»

Choix de premier tour des Packers en 2005 (24e au tota), Rodgers a éventuellement succédé à Brett Favre et a guidé l’équipe vers le titre du Super Bowl lors de la campagne 2010. Il est aussi devenu le seul quart dans l’histoire de la NFL à accumuler au moins 40 passes de touché tout en lançant moins de huit interceptions dans une campagne, accomplissant même l’exploit deux fois, en 2011 et en 2016.

Rodgers revient d’une blessure à la clavicule qui l’a limité à sept matchs, la saison dernière. Les Packers ont d’ailleurs connu une campagne de 7-9, ratant les éliminatoires pour la première fois depuis la saison 2008.

Le quart, qui aura 35 ans le 2 décembre, devient ainsi le joueur le mieux payé de la NFL, surpassant le quart-arrière Matt Ryan (Falcons d’Atlanta), dont le contrat signé en mai lui rapporte 30 millions $ par saison.

Hundley échangé à Seattle

Les informations entourant ce pacte faramineux ont commencé à circuler quelques minutes après qu’une source eut révélé que les Packers avaient échangé le quart Brett Hundley aux Seahawks en retour d’un choix au repêchage.

Cet échange permettra à Seattle de compter sur un quart expérimenté qui pourra épauler Russell Wilson.  Hundley a occupé le poste de quart partant des Packers en fin de saison l’an dernier, après la blessure à Rodgers. Alors qu’il était aux commandes, les Packers ont présenté une fiche de 3-6. Il a lancé neuf passes de touché et amassé 1836 verges de gains, mais a aussi été intercepté à 12 reprises.

Son arrivée signifie probablement le départ d’Austin Davis, qui agissait à titre de quart réserviste derrière Wilson. Davis était avec les Seahawks depuis le début de la saison 2017. Et à Green Bay, cette transaction signifie vraisemblablement que DeShone Kizer a obtenu le poste de quart réserviste derrière Rodgers.