En plus d'avoir garni son alignement de 18 nouveaux joueurs, l'entraîneur-chef du Rouge et Or Glen Constantin espère rapatrier l'ancien joueur de la LCF Dominique Picard.

Constantin fier du sang neuf

Glen Constantin n'a pas chômé dans les dernières semaines. Après avoir conduit son Rouge et Or à une neuvième conquête de la Coupe Vanier, il a garni son alignement de 18 nouveaux joueurs en vue de la prochaine saison. Et ce n'est pas fini. Le Soleil a fait le point avec l'entraîneur, vendredi.
Le recrutement
Le Rouge et Or a profité de la présence, dans sa cour, des champions du Bol d'or collégial. La moitié des joueurs recrutés par Constantin cet automne proviennent du Campus Notre-Dame-de-Foy (CNDF), à Saint-Augustin.
Le Rouge et Or en chef est fier du sang neuf injecté à sa formation déjà dominante. «C'est une très bonne année. Et en faisant une couple d'ajouts [après les Fêtes], ça pourrait être une grande année dans le recrutement.» Il évalue convaincre 85 % des athlètes désirés.
Le porteur de ballon Luca Perrier et le joueur de ligne défensive Samuel Maranda-Bizeau, deux anciens du CNDF, comptent parmi ses plus belles prises. Le premier est «très complet»; le second «prêt à jouer». L'entraîneur-chef louange aussi le botteur David Côté et ses nouveaux joueurs de ligne offensive.
À partir du 4 janvier, date de reprise de la période d'embauches, Constantin espère ajouter cinq ou six hommes à son alignement. Comme la majorité des athlètes recrutés jusqu'ici évoluent à l'offensive, parions que les «trouvailles» de l'hiver seront surtout des joueurs défensifs.
Des départs hâtifs
Le receveur Félix Lechasseur et le plaqueur Clément Lebreux ont récemment annoncé la fin de leur séjour chez le Rouge et Or, même s'ils étaient encore éligibles pour continuer l'aventure. «Ça me fait de la peine un petit peu. C'est une déception, mais on respecte ces choses-là.»
Constantin a fait l'éloge de ses deux ex-joueurs. Lebreux a travaillé d'arrache-pied cette saison pour obtenir et conserver un poste de partant, tandis que Lechasseur a été «un bel exemple d'abnégation» après avoir perdu sa place aux mains de la recrue Marc-Antoine Pivin lors du sixième match. «Il n'a jamais laissé sortir sa déception. Il a redoublé d'ardeur et a fait preuve de beaucoup de leadership.»
Picard dans la mire
Constantin ne s'en cache pas : il a Dominic Picard dans sa mire. «C'est un gars avec lequel il faut maintenir les communications. On espère pouvoir le rapatrier. Mais c'est sûr qu'avec sa feuille de route, il va être sollicité pour toutes sortes d'emplois», affirme le coach.
L'ancien joueur de ligne offensive étoile du Rouge et Or est devenu responsable du programme Concentration football chez le Blizzard du Séminaire Saint-François, l'été dernier, après une carrière de 10 saisons dans la LCF. Il y a quelques jours, le Vert & Or de Sherbrooke a discuté avec lui pour le poste de coordonnateur offensif, signe que Picard suscite de l'intérêt.
À Laval, le départ du responsable des porteurs de ballon Brad Collinson ouvre une place. Mais Constantin souhaite la transférer du côté de la défensive. «On est en réflexion. On est en discussion avec une couple de personnes.»
Bertrand et Brennan résistent aux Alouettes
Mathieu Bertrand a résisté aux charmes des Alouettes.
Mathieu Bertrand, entraîneur des unités spéciales, et Carl Brennan, entraîneur de la ligne offensive, ont résisté aux charmes des Alouettes de Montréal, il y a quelques jours. La nouvelle direction de l'équipe de la Ligue canadienne a demandé la permission à Glen Constantin de discuter avec ses deux adjoints. Mais ils ont préféré rester avec le Rouge et Or.
«Je suis content. C'est une marque de confiance envers nous. On les traite bien et ils sont reconnaissants», affirme Constantin. N'empêche, ce n'est qu'une question de temps avant de voir les deux hommes accéder à l'échelon supérieur, croit leur patron. Surtout le «jeune» Bertrand, qui a 38 ans. «Quand on parle avec les organisations [de la LCF], on voit qu'ils ont beaucoup d'estime pour ce qu'il a accompli», dit-il de l'ancien quart étoile de l'Université Laval, qui a évolué de 2004 à 2012 comme centre-arrière avec les Eskimos d'Edmonton.
Souvent courtisé par des formations de la LCF, Constantin admet que les approches du circuit professionnel ont diminué dans les dernières années. «J'en ai beaucoup moins. La raison, c'est que j'ai décliné souvent des offres», rigole-t-il. Constantin ne ferme pas complètement la porte à un emploi dans la LCF. Mais les intéressés devront travailler fort pour l'ouvrir, comprend-on. «Never say never, comme on dit. Mais c'est peu probable. J'ai une bonne stabilité et des bonnes conditions de travail ici. C'est très important pour moi. Je crois qu'il y a beaucoup d'instructeurs dans la Ligue canadienne qui aimeraient avoir un poste comme le mien dans une grande organisation [comme le Rouge et Or]», affirme Constantin, qui fêtait son 52e anniversaire vendredi.
Joueurs recrutés par le Rouge et Or
David Côté (botteur), CNDF
Jordan Duprey (receveur), Valleyfield
Hugo Dupuis (receveur), Saint-Jean-sur-Richelieu
Thomas Frost (secondeur), CNDF
Andy Genois (ligne offensive), Beauce-Appalaches
Nicholas Guay (ligne offensive), CNDF
Yvan Hakizimana (secondeur), CNDF
Paul Laberge (ligne offensive), Garneau
Samuel Maranda-Bizeau (ligne défensive), CNDF
Louis-Pierre Ouellet (demi défensif), CNDF
David Pelletier (quart-arrière), CNDF
Luca Perrier (porteur de ballon), CNDF
Jonathan Plé (ligne offensive), Valleyfield
Laurence Poirier-Viens (demi défensif), Garneau
Dave Pouliot (ailier rapproché), CNDF
Mathieu Robitaille (receveur), Limoilou
Zachary Rouleau (secondeur), Garneau
Nicolas Thibodeau (ligne offensive), Valleyfield