Le quart-arrière des Cowboys de Dallas, Dak Prescott, a été durement malmené par l’ailier défensif des Falcons, Adrian Clayborn. Il devient ainsi le quatrième joueur de l’histoire de la NFL a cumuler six sacs du quart en un seul match.

Clayborn mate les Cowboys

ATLANTA — Adrian Clayborn a réalisé six sacs du quart, Matt Ryan a réussi deux passes de touché et les Falcons d’Atlanta ont vaincu les Cowboys de Dallas 27-7, dimanche.

L’attaque des Cowboys a été plutôt anémique en l’absence du demi offensif Ezekiel Elliott, qui purgeait le premier de six matchs de suspension.

Ryan a repéré Justin Hardy sur une distance de trois verges pour réussir leur premier touché offensif au troisième quart. Ryan a ensuite scellé la victoire pour les Falcons (5-4) au quatrième quart en lançant une passe d’une verge à Austin Hooper pour un majeur. Le quart-arrière des Falcons a récolté des gains de 215 verges par les voies aériennes.

Elliott manquait certainement à la formation des Cowboys, lui qui devra enfin purger sa suspension en raison d’allégations de violence conjugale, mais l’absence de Tyron Smith a été d’autant plus désastreuse. Smith N’était pas en uniforme en raison d’une blessure au dos et à l’aine, laissant à Chaz Green la délicate tâche de protéger l’angle mort de Dak Prescott.

Coup sur coup, Clayborn a battu Green, forçant deux échappées, dont une qu’il a recouvrée. Il a établi un nouveau record de concession en dépassant le record établi auparavant à cinq sacs du quart dans une rencontre par Chuck Smith et Claude Humphrey. «C’est quelque chose que tu visualises souvent, a déclaré Clayborn. J’ai enfin pu le réaliser.»

Green ne pouvait tout simplement pas garder la cadence. «C’est difficile parce que je sens que j’ai laissé tomber mon équipe, a admis Green. Je dois m’améliorer. C’est totalement de ma faute.»

Clayborn a également rejoint Derrick Thomas, Osi Umenyiora et Fred Dean pour le deuxième plus grand nombre de sacs du quart dans une rencontre dans l’histoire de la NFL. «AC (Clayborn) était cinglé aujourd’hui», a mentionné le receveur des Falcons, Julio Jones.

Alfred Morris a pris la place d’Elliott à titre de demi offensif chez les Cowboys. Il a porté le ballon 11 fois pour 53 verges de gain, alors que Prescott a obtenu des gains de 42 verges en six courses. Prescott a complété 20 de ses 30 passes pour des gains de 176 verges.

Premier gain des 49ers

À Santa Clara, C.J. Beathard a amassé 288 verges de gains, a lancé deux passes de touché et en a lui-même inscrit un, alors que les 49ers de San Francisco ont signé une première victoire cette saison en venant à bout des Giants de New York par la marque de 31-21.

Beathard a rejoint Marquise Goodwin pour un majeur de 83 verges et Garrett Celek pour un autre touché de 47 verges au deuxième quart, alors que les 49ers (1-9) ont profité d’une autre performance décevante des Giants (1-8) pour offrir une première victoire à l’entraîneur-chef Kyle Shanahan.

Malgré cette victoire, les jours de Beathard à la tête de l’offensive des 49ers sont comptés. L’équipe a fait l’acquisition de Jimmy Garoppolo des Patriots de la Nouvelle-Angleterre, il y a deux semaines. Garoppolo a passé les deux dernières semaines à se familiariser avec l’offensive des 49ers et il pourrait hériter du poste de quart partant au retour de la semaine de congé de l’équipe, dans deux semaines.

Pour leur part, les Giants pourraient sérieusement songer à effectuer un changement d’entraîneur, alors que le leadership de Ben McAdoo est sérieusement remis en question.

C’était la première fois en 33 ans que deux équipes totalisant une seule victoire s’affrontaient aussi tard dans une saison.

***

La séquence victorieuse des Titans passe à quatre matchs

Marcus Mariota a lancé une passe de touché de sept verges à DeMarco Murray avec 36 secondes à faire et les Titans du Tennessee sont venus de l’arrière pour vaincre les Bengals de Cincinnati 24-20, dimanche, et signer une quatrième victoire de suite.

Il s’agit de la plus longue séquence victorieuse des Titans (6-3) depuis une série de cinq victoires en 2009, et de leur meilleur début de saison depuis 2008, quand les Titans avaient atteint les éliminatoires en tant que favoris dans la Conférence américaine.

«On ne lâche jamais le morceau et c’est ce qui fait la force de cette équipe, a dit l’entraîneur-chef des Titans, Mike Mularkey. C’est incroyable de voir à quel point les joueurs croient en leurs moyens. Ils savent que nous avons toujours une chance de gagner. Et c’est un aspect important dans le monde du sport.»

Murray a aussi inscrit deux majeurs au sol, tandis que Mariota a accumulé 264 verges de gains par la passe.

Les Bengals (3-6) ont encaissé un troisième revers en quatre matchs même s’ils ont réussi quatre sacs aux dépens de Mariota.

Ils ont pris les devants pour une première fois dans le match avec 5:03 à faire, quand Andy Dalton a rejoint A.J. Green pour un majeur de 70 verges. L’avance de 20-17 des Bengals n’a toutefois pas été suffisante. Les Titans ont ensuite franchi 73 verges pour inscrire le touché gagnant.

Les Bengals ont obtenu une dernière chance de l’emporter. Sur le dernier jeu de la rencontre, Dalton a tenté le jeu de la bombe, mais le demi de sûreté des Titans, Kevin Byard, a rabattu la passe. «Ça fait mal de ne pas avoir gagné», a dit Green.

Le secondeur des Bengals, Vontaze Burfict, a été expulsé au deuxième quart pour être entré en contact avec un arbitre.

La séquence record du botteur des Titans Ryan Succop a finalement pris fin après 56 tentatives de placement de moins de 50 verges converties avec succès. Il a été imprécis sur 48 verges à mi-chemin au deuxième quart. L’ancienne marque de 46 appartenait à Matt Bryant, des Falcons d’Atlanta, entre 2013 et 2015.