Les entraîneurs Pierre-Alain Bouffard (Lévis-Lauzon), Dave Parent (Limoilou), Victor Tremblay (CNDF), Claude Juneau (Garneau) et François Dussault (Trois-Rivières) mettent les rivalités de côté afin de s’impliquer conjointement dans le développement du football secondaire.

Cinq entraîneurs du collégial font équipe pour développer le football secondaire

Les quatre programmes de football collégial de Québec feront désormais front commun dans le développement des équipes régionales élites et des entraîneurs au secondaire.

Réunis à la Cage aux Sports de L’Ancienne-Lorette, jeudi, les entraîneurs Dave Parent (Limoilou), Claude Juneau (Garneau), Pierre-Alain Bouffard (Lévis-Lauzon) et Victor Tremblay (CNDF) ont annoncé que bien qu’ils demeurent des rivaux durant l’automne, ils travailleront désormais ensemble «de janvier à mi-juillet» afin de développer le football secondaire.  

Non seulement cela, mais l’ensemble des équipes collégiales des régions de, Chaudière-Appalaches, de la Mauricie, du Saguenay-Lac-Saint-Jean et du Bas-Saint-Laurent embarquent également dans ce travail collaboratif. François Dussault, entraîneur des Diablos de Trois-Rivières, était à Québec pour en témoigner, jeudi. 

C’est donc la création d’un véritable pôle, annonce Tremblay, entraîneur et directeur des sports au CNDF. «C’est quelque chose qui aurait dû être faite depuis longtemps», admet pour sa part Dave Parent. Mais rivalité oblige, chaque programme faisait un peu les choses de son côté. 

Le projet initial de cette nouvelle coalition saisonnière est de relancer le programme des Élites de Québec que prenait en charge seul le CNDF depuis quelques années. Les Élites réunissent en principe les meilleurs joueurs secondaires des cinq régions, mais tous n’adhéraient plus au programme. C’est chose du passé, assure Victor Tremblay. Des formations U15 et U17 seront formées afin de participer à la Coupe Spalding, un championnat provincial estival d’une dizaine de jours. 

Là pour rester

Une toute première clinique d’entraîneurs sera également organisée du 26 au 28 janvier 2019, à Limoilou. Pendant trois jours, les entraîneurs collégiaux partageront leur savoir avec leurs homologues du secondaire et même du primaire. 

«Au bout du compte, on est tous passés par là et l’on est chanceux de pouvoir gagner notre vie avec ça aujourd’hui. Si l’on est capable de redonner et d’avoir un impact sur les institutions, les jeunes entraîneurs et les kids juste en partageant notre savoir et en échangeant, c’est extraordinaire», explique Claude Juneau. 

D’autres projets pour le développement du football sont déjà dans les plans du regroupement, mais «on veut implanter ces deux choses-là pour commencer», explique Parent. Il assure toutefois que le front commun est là pour rester. «Ce n’est pas une affaire d’un an.»