Antony Auclair

«Chute» positive pour Antony Auclair?

Voilà une rare chute positive. Antony Auclair se retrouve au septième rang des meilleurs espoirs en vue du repêchage de la Ligue canadienne de football (LCF), liste publiée jeudi par le Bureau de recrutement amateur du circuit. Une baisse de cinq positions pour l'ailier rapproché du Rouge et Or.
Mais une baisse directement liée à l'intérêt de nombreuses équipes de la NFL pour le colosse de Notre-Dame-des-Pins, qui n'a jamais caché voir la LCF comme un plan B. Dix formations de la ligue nationale de football ont demandé à rencontrer Auclair d'ici le repêchage de la NFL, le 27 avril, dont huit l'ont déjà fait. Lors de son pro day, le 13 mars, 17 clubs du grand circuit s'étaient déplacés pour le voir à l'oeuvre.
«Je vois ça comme une bonne nouvelle», a réagi son agent Sasha Ghavami. «Il n'est pas rendu un moins bon joueur qu'il ne l'était avant. Les équipes voient maintenant qu'il a un potentiel de la NFL.»
Cette attention semble faire baisser sa cote de ce côté-ci de la frontière: une équipe de la LCF risque de «gaspiller» un choix si elle le sélectionne. Heureusement pour les formations canadiennes, l'encan de la NFL aura lieu avant celui de la LCF, prévu le 7 mai. Elles auront donc une meilleure idée de la destinée d'Auclair à ce moment.
Le joueur de ligne offensive Justin Senior, de Mississippi State (NCAA), trône au sommet de ce classement. Geoff Gray, un bloqueur des Bisons du Manitoba, est l'athlète évoluant au Canada le mieux positionné, avec un troisième rang. De son côté, le joueur de ligne offensive du R et O, Jean-Simon Roy, est absent du top 20 des meilleurs espoirs. L'an dernier, tous les joueurs de cette liste avaient été sélectionnés par la LCF.