Jayson Tatum des Celtics de Boston (à gauche) a réussi 34 points, mardi.
Jayson Tatum des Celtics de Boston (à gauche) a réussi 34 points, mardi.

Champions en eaux troubles: les Raptors tirent de l'arrière 2-0 face aux Celtics

La Presse Canadienne
LAKE BUENA VISTA — Les Raptors de Toronto avaient préparé leurs bagages dans le but de rester en Floride pendant quatre mois. Ils ne sont maintenant qu’à deux revers de quitter la bulle de la NBA.

Jayson Tatum a réussi 34 points, Marcus Smart a inscrit 16 de ses 19 points au quatrième quart et les Celtics de Boston ont vaincu les Raptors 102-99, mardi soir.

Les Celtics ont pris les devants 2-0 dans cette série de deuxième tour de l’Association Est. Le troisième affrontement aura lieu jeudi.

Les Raptors peuvent au moins se fier à leur expérience. Ils tiraient de l’arrière 2-0 contre les Bucks de Milwaukee en finale de l’Est, l’an dernier, avant de gagner les quatre parties suivantes et, éventuellement, la finale de la NBA.

«Nous sommes fâchés de tirer de l’arrière 0-2, mais nous devons regarder les vidéos et comprendre ce que nous n’avons pas fait de bien. Il faut trouver ce que nous devons améliorer, a déclaré Kyle Lowry, qui a amassé 16 points pour les Torontois. Ce n’est pas une situation dans laquelle nous aimons nous trouver, mais ce n’est pas comme si nous avions perdu deux matchs à domicile. Nous n’avons perdu que deux parties.»

OG Anunoby a marqué 20 points, un sommet en carrière en séries, pour les Raptors. Fred VanVleet a récolté 19 points alors que Serge Ibaka et Pascal Siakam ont ajouté 17 points chacun.

Match critique

«Je crois que nous devrions savoir qu’il ne faut pas abandonner, a expliqué l’entraîneur-chef des Raptors, Nick Nurse. Nous savons que le prochain match est critique. Ils le sont tous, mais celui-ci l’est encore plus.»

Les Raptors, champions en titre de la NBA, ont perdu leurs trois duels contre les Celtics dans la bulle à Orlando, cinq sur six au total cette saison, mais ils montrent un dossier de 11-0 contre les autres formations depuis la relance.


« Nous sommes fâchés de tirer de l’arrière 0-2, mais nous devons regarder les vidéos et comprendre ce que nous n’avons pas fait de bien. Il faut trouver ce que nous devons améliorer. Ce n’est pas une situation dans laquelle nous aimons nous trouver, mais ce n’est pas comme si nous avions perdu deux matchs à domicile. Nous n’avons perdu que deux parties. »
Kyle Lowry

Les Celtics ont mené le premier match d’un bout à l’autre, dimanche, pour l’emporter 112-94. La formation torontoise a cependant joué avec plus d’énergie mardi.

L’avance a changé de mains 16 fois pendant la partie et les Raptors ont pu se distancer au troisième quart. Nurse a eu gain de cause lors d’une contestation et après un lancer franc réussi de Siakam, les Torontois ont pris les devants par 12 points.

Ils menaient 78-70 au quatrième quart, mais leur élan a soudainement été stoppé.

«Quand j’ai vu le ballon entrer lors du premier tir, j’ai su que c’était parti», a observé Smart.

Smart s’est mis en marche en réussissant cinq tirs de trois points de suite pour amorcer la dernière période. Son dernier lancer a procuré une avance d’un point à la troupe de Boston.

Les Celtics ont pris les devants par six points grâce à un tir d’au-delà de l’arche de Kemba Walker, alors qu’il restait 2:24 à écouler. Lowry a réduit l’écart à un point avec 61 secondes à jouer, mais Walker a répliqué pour donner une avance de 102-99 à sa troupe.

VanVleet a eu une dernière occasion d’envoyer le match en prolongation, dans les dernières secondes, mais son tir n’a pas été réussi.

Les Celtics ont réussi sept tirs de trois points au quatrième quart contre seulement un seul en 11 tentatives pour les Raptors.