Plus de 220 coureurs s’étaient donnés rendez-vous à Baie-Comeau en fin de semaine pour les Championnats québécois de cyclisme sur route élites.
Plus de 220 coureurs s’étaient donnés rendez-vous à Baie-Comeau en fin de semaine pour les Championnats québécois de cyclisme sur route élites.

Championnats québécois de cyclisme sur route élites: Baie-Comeau répond aux attentes

Steeve Paradis
Steeve Paradis
Collaboration spéciale
BAIE-COMEAU – Déjà reconnue dans le milieu mondial du paracylisme pour la qualité de son organisation, la singularité de son parcours et l’accueil de la population, Baie-Comeau a de nouveau répondu aux attentes ce weekend avec la présentation des Championnats québécois de cyclisme sur route élites 2020, qui se sont conclus lundi après trois jours de compétition et l’accueil de 220 coureurs.

En raison de la pandémie, l’organisation n’a su qu’à quatre semaines d’avis de la part de la Fédération québécoise des sports cyclistes (FQSC) qu’elle avait le feu vert pour présenter l’épreuve. «On a réussi à relever le défi lancé par la fédération (…), en ne sachant pas si les coureurs, les bénévoles et les partenaires allaient être au rendez-vous. À tous les points de vue, ç’a été une réussite», a lancé la directrice du comité organisateur, Christine Brisson.

«On a eu des commentaires très positifs des athlètes, entraîneurs et dirigeants de clubs, pour qui c’était très majoritairement une première visite dans la région, et qui ne connaissaient pas l’organisation de Baie-Comeau», de soutenir Louis Barbeau, directeur général de la FQSC. «Mais je ne suis pas surpris, car on connaissait bien l’expertise de l’équipe ici en matière d’organisation d’épreuves de la Coupe du monde (de paracyclisme).»

M. Barbeau a aussi parlé du parcours local, «urbain, sélectif, intéressant», et également «assez unique», comme étant la plus belle découverte de la fin de semaine pour les visiteurs. «Beaucoup de personnes avaient entendu parler de notre parcours. Ils avaient entendu dire que c’était un parcours particulier, qui demande de la stratégie», d’ajouter Mme Brisson.

Cette dernière fait aussi valoir que le site de la compétition, avec un grand espace pour les équipes afin d’aménager leur tente et leur équipement tout près de la ligne de départ-arrivée, est un autre des éléments positifs de l’organisation baie-comoise. «Cette proximité, et la chaleur des gens de Baie-Comeau, sont très appréciés des compétiteurs. Ils disent qu’ils n’ont jamais été accueillis comme ils l’ont été ici.»

Susciter des passions

Pour ce qui est des produits locaux à ces championnats, six d’entre eux ont décidé de former une équipe, mais ils n’avaient jamais roulé en peloton serré. Même s’ils ont vécu des expériences diverses, tous ont grandement apprécié l’expérience, particulièrement l’un d’entre eux, Éric Clément, qui a raflé une inattendue médaille d’argent lors du contre-la-montre de samedi chez les seniors 3 et qui a assuré qu’il fera la saison complète de compétition l’an prochain.

Louis Barbeau souhaite que ces championnats, qui seront de retour à Baie-Comeau en 2021, suscite des passions qui sauront se traduire en futurs coureurs. «On l’a vu avec l’équipe de Baie-Comeau, on espère qu’accueillir les championnats québécois va donner le goût aux jeunes cyclistes de vouloir éventuellement faire de la compétition.»

En 2021, ces championnats se tiendront quelques jours après la présentation de l’épreuve finale de la Coupe du monde de paracyclisme de l’Union cycliste internationale. Ce devait aussi être le cas cette année, mais les compétitions internationales de paracyclisme ont été annulées, pas besoin de vous rappeler pour quelle raison.