Sarah-Ève Rhéaume
Sarah-Ève Rhéaume

Championnat provincial: Sarah-Ève Rhéaume doit se contenter du cinquième rang

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
En retard de deux coups sur la meneuse Haley Yerxa à l’aube de la ronde finale du Championnat provincial des femmes et des filles, Sarah-Ève Rhéaume a connu lundi des hauts et de bas.

Elle a finalement remis une carte de 76 (+3) ce qui lui a valu la cinquième place du tableau final, à un coup d’un trio de golfeuses composé notamment d’Élisabeth Labbé (Lorette) et à deux de la gagnante, Noémie Paré (Victoriaville).

«Ce fut une journée ordinaire», a lancé la porte-couleurs du club Royal Québec, championne du tournoi en 2019, lors d’une entrevue téléphonique. «La pluie de dimanche avait changé les conditions du terrain Et je n’ai pas su m’adapter. Les verts étaient beaucoup plus lents et j’y ai laissé plusieurs coups. J’ai terminé plusieurs trous avec trois putts. Et quand on doit faire trois putts pour réaliser une normale, c’est dur sur la confiance.»

La Québécoise n’a pas été la seule à connaître une journée difficile au club de golf de Lachute. Haley Yerxa, qui était à -3 avant la ronde de lundi, a joué huit coups au-dessus de la normale (81) et elle est passée de la première à la septième place au classement final. Troisième au tableau après avoir joué la normale samedi, Noémie Paré a répété son exploit lundi ce qui lui a permis de décrocher la victoire. De son côté, Élizabeth Labbé, qui avait joué 75 (+2) vendredi, a remis une carte de 72 (-1) lundi. Trois autres joueuses de la région de Québec ont terminé dans le Top 15 du classement final soit Anne-Lea Lavoie (6e), Lydia St-Pierre (11e) et Sarah-Maude Martel (12e), toutes trois du Royal Québec.

«Malgré ma ronde d’aujourd’hui (lundi), j’ai quand même eu mes chances», a mentionné Sarah-Ève qui a fait cinq bogeys contre deux oiselets et qui a terminé le tournoi à (+2). «Mais je n’ai pas su en profiter. J’ai connu plusieurs mauvaises passes, mais c’est graduellement que j’ai perdu des coups pour glisser au classement final. Et comme il n’y avait pas de tableau sur le terrain afin de nous informer du pointage des meneuses, je ne savais cependant pas où je me situais par rapport aux autres joueuses. Ma seule référence c’était Noémie (Paré) qui jouait avec moi.»

La jeune joueuse n’a pas caché que la dernière fin de semaine avait été émotive, notamment à cause de la suspension puis de l’annulation de la seconde ronde à cause de la pluie. À ce moment, elle avait joué ses six premiers trous et ses résultats lui laissaient entrevoir une bonne journée. Sarah-Ève a réagi avec philosophie aux évènements du week-end. Elle a expliqué que des situations semblables se produiraient de nouveau au cours de sa carrière et que l’expérience qu’elle aurait tirée de celle d’en fin de semaine lui serait alors bien utile.

«Je ne suis pas inquiète au niveau de ma confiance. Je me dis que j’ai juste joué une mauvaise ronde. Je devrai l’oublier le plus rapidement possible afin d’être prête à recommencer. »

Sarah-Ève n’aura pas à attendre bien longtemps avant de pouvoir renouer avec l’action. Elle prendra la route au cours des prochaines heures en direction de Listowel où aura lieu le Championnat féminin junior en partie par trous de l’Ontario.

«J’y vais avec Noémie (Paré). La compétition sera excellente. Nous aurons un tableau complet. Et quand on sait combien il y a de bonnes golfeuses en Ontario, je me dis que les joueuses présentes devraient être aussi bonnes que celles qui étaient au championnat d’en fin de semaine et peut-être même meilleures. 

Championnat provincial amateur

Malik Dao a remporté les honneurs du Championnat provincial amateur masculin présenté au club de golf de Lachute. Le porte-couleurs du club Summerside a fini le tournoi à -7 (137) ce qui lui a permis de devancer Ryan Sévigny (Eagle Creek), à -5, et Jared Coyle (Carleton), à -4. William Forgues (Royal Québec) et Anthony Robitaille (Lac Saint-Joseph) ont obtenu des pointages de -2 pour terminer avec quatre autre golfeurs au huitième rang.