Le gardien de but du Canada Matt Murray tente d’immobiliser le disque qu’essaie de récupérer Sakari Manninen, de la Finlande, lors d’un match disputé en lever de rideau du Championnat du monde de hockey présenté à Cassovie, en Slovaquie.

Championnat du monde: le Canada défait par la Finlande

CASSOVIE, Slovaquie — La Finlande a poursuivi sa récente domination aux dépens du Canada sur la scène internationale du hockey. Elle l’a emporté 3-1 lors du premier match des deux équipes au Championnat du monde de hockey masculin.

Les Finlandais avaient vaincu les Canadiens en ronde préliminaire au même tournoi l’année dernière et ils ont également éliminé le Canada dans la ronde des médailles aux championnats du monde junior et féminin cette année.

Kaapo Kakko, pressenti pour être un des deux premiers choix au repêchage de la LNH le mois prochain à Vancouver, a donné le ton à la victoire des Finlandais avec deux buts.

Arttu Ilomaki a inscrit le but victorieux lors d’un avantage numérique, glissant un retour derrière le gardien canadien Matt Murray au début de la troisième période.

Anthony Mantha a raté une occasion en or alors que Murray avait regagné le banc à la faveur d’un sixième attaquant à la fin de la troisième période. Il était fin seul devant le filet, mais son tir du revers a été repoussé par le gardien finlandais Kevin Lankinen.

Kakko a scellé l’issue du match avec un but dans un filet désert.

«J’ai trouvé que nous avons joué sur les talons en première période. Nous avons beaucoup mieux fait en deuxième, j’ai vraiment aimé notre deuxième période. Mais la Finlande a ensuite profité d’un rebond qui a mené à un but au début de la troisième, et cela nous a un peu ralenti, a expliqué l’entraîneur-chef Alain Vigneault.

«Je pense que nous aurions pu réagir un peu mieux, mais donnons-leur le crédit, ils ont disputé un très bon match. Je n’ai aucun doute que ce groupe peut mieux jouer, et c’est ça que nous allons travailler au cours des prochains jours.»

Marchessault joueur du match

Jonathan Marchessault a créé l’égalité 1-1 lors d’une supériorité numérique à 8:03 du premier engagement, profitant d’une passe de son coéquipier Mark Stone des Golden Knights de Vegas.

Kakko a ouvert la marque lors d’une échappée quand son tirs du revers à trompé Murray.

Marchessault a été nommé le joueur du match pour le Canada tandis que Kakko a reçu la même mention chez les Finlandais.

«Pour notre groupe, ce n’est pas suffisant, a reconnu Marchessault. Il faut rendre crédit à l’autre équipe. Ils ont joué avec un plus grand sentiment d’urgence que nous et ils ont formé la meilleure équipe aujourd’hui.

«Nous avons eu beaucoup d’occasions et leur gardien a été très bon. Pour nous, il n’y a pas d’excuse et nous devons trouver le fond du filet.»

La Finlande a dominé le Canada 27-21 dans la colonne des tirs au but.

Plusieurs estiment que Kakko et l’attaquant américain Jack Hughes constituent les deux principaux candidats au repêchage de la LNH.

Le Canada a connu un premier revers de fortune plus tôt cette semaine lorsque le joueur de centre vedette John Tavares des Maple Leafs de Toronto a dû déclarer forfait pour le tournoi en raison d’une blessure aux muscles obliques de l’abdomen.

Le Canada disputera son prochain match, dimanche, contre la Grande-Bretagne. Il s’agit de la première présence de la Grande-Bretagne en première division depuis 1994.

Le Canada a été évincé du podium l’année dernière, s’inclinant face aux États-Unis lors du match pour la médaille de bronze.

Auparavant, le Canada était monté sur le podium trois années d’affilée, gagnant l’or en 2015 et 2016 et l’argent en 2017.

Note : Le Canada a choisi le vétéran attaquant Kyle Turris pour agir comme capitaine avant le début du tournoi. Sean Couturier et Stone l’épauleront comme adjoints.