Carter Woods a raté le podium de peu, le favori chez les juniors a terminé quatrième, à quelque 17 secondes du bronze lors des Championnats du monde de vélo de montagne, disputés au Mont-Sainte-Anne toute la semaine.

Championnat du monde de vélo de montagne: Carter Woods rate le podium de peu

Carter Woods a raté le podium de peu, le favori chez les juniors a terminé quatrième, à quelque 17 secondes du bronze lors des Championnats du monde de vélo de montagne, disputés au Mont-Sainte-Anne toute la semaine. Il demeure le Canadien qui se rapproche le plus du podium mondial chez les hommes depuis plusieurs années.

Il a roulé avec le peloton de tête pour la quasi-totalité de la course. Il reste très satisfait de son résultat et se dit prêt pour la cour des grands l’an prochain, chez les U23. 

Vincent Thiboutot a enregistré le meilleur temps chez les Québécois, avec une 22e position. Il participait jeudi à ses premiers Championnats du monde et courir sur le parcours du Mont-Sainte-Anne représentait un grand rêve pour le jeune homme de 18 ans.

«C’était une très bonne journée, je ne peux pas être déçu avec ma position, je suis content. Habiter proche c’est un avantage, je suis venu pratiquer 6 ou 7 fois avant la course. La foule était incroyable.»

Les hommes étaient au nombre de 72 sur la ligne de départ. C’est Charlie Aldrigde de la Grande-Bretagne qui a arraché l’or. 

Jacqueline Schneebeli

Top 10 pour Johnstson

Chez les femmes, Emily Johnston, de la Colombie-Britannique, a réussi un top 10 avec le neuvième meilleur temps, elle a franchi la ligne d’arrivée 6 min 14 s derrière la gagnante, la Suissesse Jacqueline Schneebeli.

Magdeleine Vallières-Mill a atteint son objectif en terminant 24e, sur un total de 49 coureuses. Elle est la deuxième Canadienne la plus rapide. Si elle grimpait très vite, les portions techniques ont été plus difficiles pour elle.

«C’était dur! Mon but c’était de pousser plus quand c’était roulant. J’ai couru à côté de mon vélo pas mal toutes les portions techniques. En prenant les lignes B, je perdais beaucoup de temps. Mais c’était vraiment une belle expérience, je suis contente.»

Les filles devaient effectuer quatre tours d’un parcours de 4,1 km, alors que les garçons s’aventuraient pour cinq tours.

Carter Woods devant le peloton de départ
Emily Johnston