Anthony Mantha (deuxième à partir de la gauche) a ouvert la marque lors d’une double supériorité numérique en première période.

Championnat du monde de hockey: le Canada dispose de la France

CASSOVIE, Slovaquie — Anthony Mantha a inscrit deux buts et le Canada a défait la France 5-2 au Championnat du monde de hockey, jeudi.

Mantha a ouvert la marque lors d’une double supériorité numérique en première période. La France (0-3-1) a cependant donné des sueurs froides aux Canadiens en réduisant l’écart à 3-2 en troisième période, avant que Mantha et Mark Stone ne complètent la marque.

«J’ai vraiment aimé notre jeu en première période, a déclaré l’entraîneur-chef de l’équipe canadienne Alain Vigneault. Nous avons été beaucoup plus passifs en défensive et dans le contrôle du disque en deuxième période, ce qui a permis à la France d’obtenir de bonnes chances de marquer.

«Ils ont inscrit un but tôt en troisième période, ce qui a rétréci l’écart, mais j’ai bien aimé la façon dont nous avons réagi après qu’elle [la France] ait porté la marque à 3-2. Nos gars se sont ressaisis, et ils ont retrouvé le sentiment d’urgence.»

Le Québécois a maintenant marqué cinq buts — un sommet d’équipe — et ajouté quatre mentions d’assistance à sa fiche, en quatre matchs.

«À Detroit, nous ne luttions pas pour une place en séries éliminatoires, donc je me contentais de jouer avec intensité, et je crois que j’ai apporté cette énergie-là ici, et ça paraît dans mon jeu», a confié Mantha.

Darnell Nurse et Anthony Cirelli ont été les autres marqueurs des représentants de l’unifolié.

Trois de suite

Le Canada, qui a signé une troisième victoire d’affilée, s’est emparé du deuxième rang du groupe A à Cassovie avec neuf points, soit trois de moins que l’Allemagne.

Le gardien Carter Hart a signé la victoire pour le Canada. Son vis-à-vis, Henri Corentin Buysse, a été nommé le joueur du match pour son équipe. L’attaquant Sean Couturier, qui a récolté une passe, a été celui du Canada.

Les Canadiens doivent encore négocier trois matchs en phase préliminaire. Ils affronteront d’abord l’Allemagne (4-0) samedi.

«Nous n’avons pas été aussi efficaces ce soir qu’à nos quatre matchs précédents, a reconnu Mantha. Nous devons bâtir là-dessus et travailler avec acharnement lors de notre prochain match. L’Allemagne présente une fiche de 4-0 en ce moment, donc nous sommes conscients que ce sera un match très intense, et nous devrons être prêts.»

Dans l’autre match à l’affiche jeudi, Gabriel Landeskog a touché la cible après 69 secondes de jeu à son premier match dans le tournoi et la Suède a écrasé l’Autriche 9-1.