Simon Kean

Carte de boxe pour le retour de Simon Kean

Quatre boxeurs de la région de Québec seront à l’affiche sur la double carte de boxe organisée par Eye of The Tiger, le samedi 16 mars, au Casino de Montréal, et qui marquera le retour sur le ring de Simon Kean.

Clovis Drolet, Lexson Mathieu, Sébastien Roy et Vincent Thibault seront en action au cours de cette journée fort chargée. Si Drolet se battra sur le gala de 19h mettant en vedette le «Grizzly» de Trois-Rivières, Mathieu, Roy et Thibault en feront tout autant sur celui présenté à midi et dont la finale impliquera Arslanbek Makhmudov, que l’on a vu en action deux fois au Centre Vidéotron en 2018.
Pour son deuxième combat chez les professionnels, Mathieu (1-0), de Québec, affrontera le Mexicain de 35 ans Ariel Alejandro Zampedri (9-5), qui avait rapidement visité le tapis lors du premier combat professionnel de Sadriddin Akhmedov, le 25 mai, à Québec. À son baptême de feu, le 26 janvier, le protégé de François Duguay l’avait emporté par K.-O. dès le premier round.

Thibault (8-0), de Charlesbourg, croisera sur son chemin le Belge Cédric Spera (14-8), un ancien adversaire de Sébastien Bouchard, en 2014. Pour ce qui est de Drolet (8-0), de Beauport, et Roy (5-0), leurs rivaux restent à identifier. Originaire de Thetford Mines, Roy en sera à un premier combat dans l’écurie dirigée par Camille Estephan. «C’est avec fierté et honneur que je défendrai les couleurs d’EOTTM. Je veux démontrer au Québec ainsi qu’au Canada toute l’étendue de mon talent», soulignait Roy, dans le communiqué dévoilant cette double carte.

Le clou du spectacle sera le retour de Kean, battu par K.-O. par l’Ontarien Dillon Carman, en octobre, à Québec.

«Ma défaite a produit un déclic dans ma tête et m’a beaucoup fait réfléchir. Ça m’a obligé à me ressourcer et à revoir mes priorités. Je suis conscient que je suis à la croisée des chemins et j’ai l’intention de prouver que malgré les événements qui se sont passés, je suis demeuré solide comme le roc. J’ai hâte de faire mes preuves et de démontrer ce qu’est l’instinct du Grizzly», laissait savoir Kean (15-1).