Caroline Ouellette a amorcé sa transition vers le rôle d'entraîneure.

Caroline Ouellette s'approche d'une nouvelle vie

Elle n'a pas encore accroché ses patins, mais on sent qu'elle est prête pour une carrière derrière le banc. «J'aimerais retourner aux Jeux Olympiques comme entraîneure un jour.»
Caroline Ouellette a quatre médailles d'or des JO au cou. Aussi six médailles d'or en 12 participations à des championnats du monde. Et une série de records inscrits dans le grand livre du sport, notamment dans le chapitre des meilleures pointeuses.
Quand on lui demande de se présenter, la glace n'est pas loin : «Je m'appelle Caroline Ouellette, je suis olympienne en hockey.»
Près des 38 printemps, elle manie d'ailleurs encore le bâton. «Je joue toujours avec les Canadiennes de Montréal dans la Ligue canadienne de hockey féminin. On a une bonne saison, on est en deuxième position, on a eu un match historique au Centre Bell cette année où on a eu plus de 6000 personnes (c'était vraiment un beau moment dans ma carrière). Avec le nouveau partenariat avec le Canadien de Montréal, on espère que vraiment c'est le début d'une association qui va nous permettre de jouer au hockey professionnellement.»
Caroline Ouellette milite toujours pour faire reconnaître son sport dans l'espoir que les filles soient payées pour patiner, comme les hommes. Ce n'est toujours pas le cas.
La vedette s'approche cependant d'une nouvelle vie. «Moi, pour ma carrière de joueuse, après 16 ans dans l'équipe canadienne, j'ai commencé ma transition vers le rôle d'entraîneure. J'ai été entraîneure au camp de septembre, puis avec l'équipe canadienne des moins de 18 ans.»
Voilà entre autres pourquoi elle organise des camps de hockey pour les jeunes filles. «J'en ai fait un justement à St-Augustin», précise-t-elle.
Voilà également pourquoi elle s'implique dans les petites ligues. «J'ai le privilège d'être au Tournoi pee-wee de Québec, ces jours-ci, avec l'équipe étoile féminine du Québec. On a malheureusement perdu notre premier match, jeudi, mais on joue de nouveau jeudi contre une équipe de Calgary. On va donc essayer de se reprendre pour continuer dans le tournoi.»