Tyson Gillies

Tyson Gillies avec les Capitales

Après avoir déjà échoué dans leur tentative de l’aligner dans le passé, les Capitales de Québec miseront sur les services du voltigeur canadien Tyson Gillies pour la saison 2019 de la Ligue Can-Am de baseball indépendant.

Le vétéran de 12 saisons dans le baseball affilié et indépendant patrouillera le champ centre à la place de Kalian Sams, qui poursuivra sa carrière aux États-Unis, l’été prochain.

Choix de 25e ronde des Mariners de Seattle, le natif de Vancouver a atteint le niveau AAA de baseball affilié lorsqu’il était dans l’organisation des Phillies de Philadelphie. Il montre une moyenne offensive en carrière de. 276 avec 49 circuits et 130 buts volés en 744 matchs.

Les amateurs de baseball de Québec l’ont vu à l’œuvre en 2017 quand Gillies portait les couleurs des Champions d’Ottawa. Cette année-là, le frappeur gaucher de 30 ans avait frappé pour ,294 avec 11 circuits et 50 points produits.

«J’avais essayé de l’obtenir, il y a quelques saisons, mais il avait plutôt été dans la Ligue Atlantic. Il est l’un des meilleurs joueurs de centre que j’ai vu. Il est un spécimen de la nature, il est rapide, explosif», soulignait le gérant Patrick Scalabrani, qui a été gâté par le passé à cette position avec Sébastien Boucher et Sams.

Gillies a été blessé la saison dernière, alors qu’il évoluait dans la Ligue Atlantic, et n’a joué que 12 matchs à York. Rétabli, il a lui-même offert ses services aux Capitales.

«Il a été blessé souvent par le passé, mais lorsqu’il est en pleine forme, ses chiffres sont impressionnants et il pourrait être l’un des meilleurs joueurs de la Ligue. Il doit juste trouver une façon de rester en santé», ajoutait le gérant qui compte désormais cinq vétérans dans sa formation en reconstruction.

Il ne pourra cependant pas en aligner plus que le maximum permis de quatre. Si l’on considère que Gillies et les lanceurs Karl Gélinas et Dustin Molleken feront partie de l’équation, le quatrième poste pourrait se décider entre les voltigeurs James McOwen et Luis Durango, un ancien des ligues majeures acquis la semaine dernière.

Lanceur recrue 

Les Capitales ont aussi fait l’acquisition du lanceur Tyler Gillies, un autre joueur canadien n’ayant cependant aucun lien de parenté avec l’autre. Il a porté brièvement l’uniforme des Capitales en 2017, participant è huit matchs.

«Il avait un bon bras, mais n’était pas prêt pour jouer à notre niveau, à ce moment. Il a fait partie d’une école de lanceurs aux États-Unis, récemment, et ses lancers ont été chronométrés à 96 milles à l’heure. Il possède un beau petit potentiel, ce sera à lui de perdre son poste», ajoutait Scalabrini, qui doit se trouver de nouvelles recrues, notamment en raison du départ imprévu de Brad Antchak, joueur de position ayant connu une très bonne saison en 2018.

Si le champ extérieur des Capitales affiche complet, ils attendent le retour imminent du président Michel Laplante de Cuba pour savoir si la Fédération cubaine enverra quelques joueurs à Québec.