L'instructeur des lanceurs des Capitales, T.J. Stanton, a accepté le poste de gérant des Aigles de Trois-Rivières.

T.J. Stanton troque l'uniforme des Capitales pour celui des Aigles

Les Aigles de Trois-Rivières viennent d'annoncer que l'entraîneur des lanceurs des Capitales, T.J. Stanton, devenait leur nouveau gérant.
Stanton remplace ainsi le gérant démissionnaire Maxime Poulin, lui-même remplaçant de Pierre-Luc Laforest, congédié par les Aigles il y a une semaine.
L'ancien Capitale aura du pain sur la planche : champions en titre, les Aigles connaissent une saison de misère, comme en fait foi leur fiche de 16-38.
Patrick Scalabrini admet qu'il sera bizarre d'affronter son ami T.J. «Ça va être étrange, c'est sûr. D'autant plus qu'il y a une rivalité entre les Aigles et nous. J'espère que ça n'affectera pas notre amitié», a souhaité le gérant des Capitales.
Un peu sonné par le départ de son adjoint, Scalabrini le voit toutefois comme l'homme de la situation.
«Je pensais déjà que T.J. était la meilleure personne pour combler un poste de gérant lorsqu'une franchise de la Can-Am ou d'une ligue similaire aurait un tel besoin. Et avec Trois-Rivières, c'est un fit parfait. Il parle français et il est établi ici», a-t-il affirmé.
N'empêche qu'il s'agit d'une grosse perte pour les Capitales, reconnaît Scalabrini. Une perte qui devra être comblée.
En poste depuis la saison 2013, Stanton, un Floridien de 35 ans, a joué pour les Capitales de 2006 à 2008, puis en 2011 et en 2012.
L'été dernier, il avait brièvement quitté son poste à Québec pour diriger la défunte équipe itinérante des Grays en fin de saison. Cet hiver, il a traversé le processus d'embauche pour être gérant des Miners de Sussex County, qui lui ont finalement préféré l'ancien joueur de majeurs Bobby Jones.