Maxx Tissenbaum, qui a frappé un circuit de trois points jeudi soir, a produit neuf points à ses quatre derniers matchs.

Tissenbaum fait encore boum

Même la pluie ne peut éteindre le feu offensif des Capitales de Québec. Comme la veille, des circuits de Maxx Tissenbaum et de Daniel Rockett ont mené à la victoire de 5-4 de jeudi, à Rockland.
Dans un match dont le résultat n'a été connu qu'après les 12 coups de minuit, conséquence de plus de 1h40 de retard total dû à deux délais de pluie, Tissenbaum a cogné son deuxième circuit de trois points en deux jours.
Sa claque de la sixième manche lançait les Capitales en avance 3-1, eux qui arrachaient ainsi les honneurs de cette série de trois rencontres au domicile des meneurs au classement de la Ligue Can-Am. Québec (34-19) s'approche à deux matchs de la tête et de Rockland (36-17).
Tissenbaum a produit neuf points et montre une moyenne au bâton de ,688 (11 en 16) lors des quatre derniers matchs. Il compte maintenant huit longues balles à sa fiche, un de plus que l'an passé à sa première saison dans l'uniforme québécois, en plus de 31 points produits.
En début de neuvième, alors que les locaux avaient de nouveau réduit l'écart à un seul point, 4-3, Rockett a aussi expédié une deuxième balle dans les gradins en deux jours pour regonfler le coussin à deux points. Juste assez pour permettre au closer Nolan Becker d'enregistrer son neuvième sauvetage au profit des Capitales, même s'il a accordé un point.
Une longue pause
En début de septième manche, les visiteurs ont fabriqué un point à l'aide de trois coups frappés au champ intérieur. Et quand le lanceur adverse a chuté sur le monticule en tentant de récupérer un roulant, puis que son coéquipier du premier-but ait raté complètement son relais, les arbitres n'ont pu que suspendre les hostilités la fin de l'orage.
Tout le monde a patienté près d'une heure. Le gérant Patrick Scalabrini a ensuite envoyé Andrew Elliot, Miles Moeller, Tyler Gillies et Becker en relève à un Arik Sikula encore une fois excellent.
Avant la pluie, Sikula a accordé deux points en six manches de travail. Un en première sur un énorme circuit au centre, un solo de Cody Regis, puis en sixième sur un triple productif de Marcus Nidiffer. Sur la claque de Nidiffer, le voltigeur de centre Rockett n'est pas apparu sous son meilleur jour défensif.
Sikula (6-3) récolte une quatrième victoire à ses quatre plus récents départs, séquence où il affiche une minuscule moyenne de 1,67 point mérité par neuf manches.
Son vis-à-vis et quasi-homonyme Ari Kaufman (0-2) n'avait pas à rougir non plus avec trois points alloués sur seulement quatre coups sûrs en cinq manches et deux tiers.
En soutirant une passe gratuite en début de sixième manche, Gracial a mis les crampons sur les sentiers pour une 28e rencontre consécutive. Ajoutons que les neuf frappeurs des Capitales ont envoyé la balle en lieu sûr au moins une fois au cours de la soirée pour un total de 10 coups sûrs, mais aussi de 12 coureurs laissés sur les sentiers.
NOTES : L'ancien des Capitales et joueur-instructeur des Champions d'Ottawa Sébastien Boucher est appelé à participer au Match des étoiles du 25 juillet, à Ottawa. Boucher remplace le voltigeur de Rockland Jon Smith, blessé mardi dans une violente collision en défensive avec son coéquipier Mike Fransoso... Les Boulders sont sur le point d'accueillir un millionième spectateur au Palisades Credit Union Park. Ironique, quand on pense que le superviseur du comté qui a fait ériger le stade en 2011, Christopher St. Lawrence, croupit aujourd'hui en prison pour des crimes de fraude et de corruption entre autres reliés à la construction dudit stade. Ce millionième spectateur gagnera plusieurs prix, dont l'entrée gratuite aux 1000 prochains matchs locaux des Boulders. Ce qui équivaut à un abonnement de saison pour 20 ans.