À la retraite depuis deux ans, Tim Smith a joué à Québec à ses deux campagnes dans les rangs professionnels en 2014 et 2015. Il remplace Jean-Philippe Roy, qui a quitté le poste de bras droit de Patrick Scalabrini.

Tim Smith revient comme adjoint à Scalabrini

Le nouvel adjoint de Patrick Scalabrini n’aura pas besoin d’une longue période pour s’adapter à l’équipe. Le gérant des Capitales de Québec a embauché Tim Smith, un ancien joueur de la formation de la Ligue Can-Am de baseball indépendant qui agira comme instructeur des frappeurs pour la saison 2019.

À la retraite depuis deux ans, Smith a joué à Québec à ses deux campagnes dans les rangs professionnels en 2014 et 2015. Il remplace donc Jean-Philippe Roy, qui a quitté le poste de bras droit de Scalabrini qu’il occupait depuis deux ans.

«J’avais eu une discussion à ce sujet avec Tim après sa dernière saison, ça l’intéressait de devenir entraîneur, de rester dans le milieu. Il donnait des cours privés de baseball depuis sa retraite et ça lui tente de pousser l’aventure un peu plus loin», expliquait Scalabrini à propos de l’embauche du jour.

Mais plus important encore, c’est la personnalité du grand barbu qui l’a incité à la contacter lorsqu’il s’est mis à la recherche d’un adjoint, et ce, même si quelques candidatures intéressantes reposaient déjà sur son bureau.

«Tim n’a pas connu le succès espéré sur le terrain avec nous, mais au plain humain, c’était un joueur très apprécié. Il était un grand rassembleur, et avec tous les nouveaux joueurs que nous alignerons cette saison, sa présence sera très importante à ce niveau», confiait celui qui misera encore sur Karl Gélinas à titre d’instructeur des lanceurs et pilier de la rotation.

Smith a conservé des moyennes offensives de ,236 et ,238 avec les Capitales en 2014 et 2015. Repêché à trois reprises au baseball majeur par les Mets de New York (21e ronde en 2004), les Brewers de Milwaukee (17e ronde en 2005) et les Rangers du Texas (7e ronde en 2007), l’ancien frappeur gaucher a joué pendant six ans dans le baseball affilié avant de goûter aux ligues indépendantes et à l’Australie à compter de 2013.

En plus d’atteindre le niveau AA à deux reprises, Smith a aussi porté souvent l’uniforme de l’équipe canadienne. Il a remporté la médaille d’or aux Jeux panaméricains en 2011 et 2015, ainsi que celle de bronze à la Classique mondiale, en 2011. Son parcours avec l’unifolié lui a permis d’être le coéquipier de Scott Richmond et Dustin Molleken, deux lanceurs qui joueront avec les Capitales, cette saison.

Matchs préparatoires

Par ailleurs, la décision du gouvernement des États-Unis d’annuler l’entente entre le baseball majeur et Cuba ne met pas en péril celle entre la Ligue Can-Am et ce pays. Deux joueurs, dont l’arrêt-court Yordan Manduley, enfileront l’uniforme des Capitales en 2019. L’équipe nationale cubaine y effectuera aussi sa tournée dans le cadre de la série internationale.

«Je peux comprendre les États-Unis de ne pas vouloir créer une brèche, mais ce sont encore des gens dans l’ombre qui se mettront de l’argent dans les poches pour faire sortir des joueurs de Cuba. Pour nous, le seul changement sera au niveau de la sécurité, ça prendra plus de surveillance des joueurs de l’équipe nationale qui n’auraient pas tenté de s’exiler si l’entente avait été en place, comme ça devait être le cas», indiquait le président Michel Laplante.

Le 6 mai

Les Capitales, dont le camp d’entraînement s’ouvre le 6 mai, disputeront trois matchs préparatoires à Québec le mercredi 8 mai (contre un club de joueurs à la recherche d’un contrat dans la Ligue), le samedi 11 mai à Sainte-Marie (face aux Aigles) et le dimanche 12 mai à Coaticook (contre les Champions d’Ottawa). Leur saison s’ouvrira le 17 mai, à Trois-Rivières.