Même si le match a été retardé de presque deux heures, le partant Scott Richmond a connu, sans être dominant, une solide sortie. En 5,2 manches, il a accordé 10 coups sûrs, mais il n’a donné que deux points. Il a aussi réussi sept retraits au bâton.

Sussex 2/Québec 3: ça continue, même à Québec!

Pour une première victoire à Québec depuis le 6 juin, les Capitales se sont payé les champions en titre et meneurs de la Ligue Can-Am, mardi soir. Un gain de 3-2 aux dépens des Miners de Sussex qui constituait de plus une cinquième victoire de suite.

Malgré un premier lancer retardé de près de deux heures (20h51) par la pluie, le match été disputé rondement et avec aplomb des deux côtés. Les Capitales (13-22) gagnaient pour une troisième fois en quatre affrontements jusqu’ici cette saison contre les Miners (20-12).

La fiche des capitales à Québec demeure néanmoins à 4-13.

En troisième manche, les Capitales ont répliqué au premier point des Miners avec deux points de leur cru, grâce à deux buts sur balles et un seul coup sûr, un simple de Stayler Hernandez. Encore lui.

Le premier-but cubain a 11 coups sûrs dans les quatre derniers matchs pour six points produits. L’autre joueur de position cubain, Yordan Manduley, a aussi produit un point. Manduley a produit ses cinq points au cours des trois dernières rencontres.

Les locaux ont ajouté un point en cinquième, manche où Hernandez a encore expédié la balle en lieu sûr. Non seulement il frappe bien, mais Hernandez frappe la balle dans des moments-clés. Ce que Sussex n’a pas réussi à faire mardi, malgré 10 coups sûrs contre six seulement pour Québec. 

Bon travail de Richmond

Au monticule, le vétéran de 39 ans Scott Richmond (3-3, 5,44) a poursuivi son bon travail sans être dominant. Le lanceur de départ des Capitales a récolté la victoire, accordant 10 coups sûrs en 5,2 manches. Mais cela ne s’est soldé que par deux points. Avec sept retraits au bâton de plus, Richmond se tient parmi les meneurs de la catégorie dans la Can-Am avec 46 jusqu’ici.

En sixième, Patrick Scalabrini est sorti de l’abri en furie en hurlant après l’arbitre au marbre Patrick Allard, qui n’avait pas entendu ou répondu à sa première demande de temps mort. Après avoir lâché un sacre bien audible de la galerie de presse, Scalabrini s’est rendu au monticule pour montrer la porte de sortie à son lanceur Richmond, dont le dernier tir avait été une quatrième balle très contestée.

Scalabrini et Allard ont ensuite discuté de façon plus intime au retour du gérant vers l’abri et tout est rentré dans l’ordre.

Jack Charleston (1,1 ml), Seth Davis (1 ml) et Jonathan de Marte (1 ml, sauvetage) n’ont rien donné en relève pour Québec.

Pour le deuxième match de la série, mercredi soir, Québec enverra d’abord le Cubain Vladimir Garcia (1-1, 3,48) au monticule, tandis que Sussex fera confiance à Frank Duncan (2-2, 2,93).

NOTES: Le lanceur des Capitales Matt Marsh passera une imagerie par résonance magnétique le 4 juillet pour en avoir le cœur net sur sa blessure au bras… Le lanceur Ishi Daichi, des étoiles de la ligue japonaise de l’île Shikoku qui seront à Québec vendredi, a été le meilleur lanceur la semaine dernière dans la Ligue Can-Am. Il n’a pas accordé de point en 6,1 manches contre Rockland… Au bâton, les honneurs hebdomadaires reviennent à Emilio Guerrero, des Jackals du New Jersey, qui a produit 11 points en six matchs à l’aide de 10 coups sûrs en 20 apparitions. Guerrero a produit six points dans un même match contre Shikoku.

+

UN CUBAIN FAIT DÉFECTION

Un joueur de l’équipe nationale cubaine passée à Québec la semaine dernière aurait fait défection lors de l’arrêt à Rockland. Il s’agit de Yoelkis Cespedes, le demi-frère du gros cogneur des Mets de New York Yoenis Cespedes. Le comté de Rockland, où jouent les Boulders de la Ligue Can-Am, plus précisément Pomona, est situé à 60 km de la Grosse Pomme. Les Cubains y affrontent les Boulders mardi, mercredi et jeudi. Mardi, Cespedes n’était pas dans l’alignement. En sept rencontres contre les clubs de la Can-Am, dont trois à Québec, le petit voltigeur de 21 ans frappait pour ,167 (3 en 18). En avril, le gouvernement Trump a déchiré une entente entre le baseball majeur et la fédération cubaine qui aurait facilité l’embauche de joueurs cubains par les clubs des majeures sans forcer de défection. Yoenis Cespedes, 33 ans, évolue dans les ligues majeures depuis 2012, a participé à trois Matchs des étoiles et a produit plus de 100 points en une saison à deux reprises. Une blessure au pied l’empêche de jouer cette saison.