En fermant les livres en 11e manche, Trevor Bayless a récolté son huitième sauvetage de la saison.

Québec sort gagnant d'un marathon face aux Aigles

TROIS-RIVIÈRES — Les Capitales ont inscrit deux points en 11e manche face au releveur des Aigles Isaac Gill, en route vers une victoire de 5-3 dans le deuxième match de la série, disputé devant une bonne foule de 2819 spectateurs au Stade Stéréo Plus de Trois-Rivières.

Le match aura duré plus de quatre heures et il aura été captivant jusqu’à la fin. Québec a profité des largesses en défensive de ses hôtes pour repartir avec la victoire. Adam Ehrlich a aussi fait mal aux Trifluviens avec un simple d’un point. Quand ils ont pu répliquer à leur tour au bâton, les Aigles n’ont même pas été en mesure de faire avancer leur coureur posté au deuxième but.

Le duel mettait aux prises deux lanceurs avec une expérience des pros plutôt limitée : Wendell Floranus pour Québec et Tyler Garkow du côté de Trois-Rivières. Ils ont néanmoins offert une prestation honnête, même si aucun des deux n’aura traversé la cinquième manche. C’était d’ailleurs 2-2 quand ils ont quitté le match.

Les Aigles avaient pris les devants par deux points en troisième manche, grâce à un simple de Taylor Brennan, puis un double de Kevin Cornelius. Les Capitales devaient toutefois répliquer en quatrième, en vertu d’un simple de Phildrick Llewellyn et un ballon-sacrifice d’Adam Ehrlich.

Un relais précis et puissant au marbre du voltigeur de centre des Aigles, Alexi Colon, a par la suite éliminé Maxx Tissenbaum, qui tentait d’inscrire le troisième point de Québec après un simple de Nick Van Stratten.

Les releveurs se sont ensuite succédé de part et d’autre. En fin de septième, Alberth Martinez, qui fait du bon travail comme premier frappeur pour Trois-Rivières depuis quelques matchs, a frappé une balle de Brian Loconsole tout juste par-dessus la clôture du champ gauche.

Si Ethan Elias et Angel Rincon avaient accompli du bon boulot en relève à Garkow, le gaucher Taylor Hyssong a ouvert la porte aux Capitales, accordant deux coups sûrs, deux buts sur balles et un point mérité, tout ça en un tiers de manche.

Heureusement, l’un des rares hommes de confiance de l’enclos, Shaun Ellis, a joué son rôle de pompier à merveille, retirant les deux derniers frappeurs de Québec alors que les buts étaient remplis.

Les Aigles ont ensuite eu la chance de faire mal à leurs rivaux, mais Michael Suchy a été abandonné au troisième coussin, notamment en raison d’une très mauvaise présence au bâton de Colon, qui a connu un match en deux temps.

En neuvième avec Martinez au deuxième coussin et deux retraits, Brennan avait la victoire au bout du bâton, mais il a raté le double par quelques centimètres dans la gauche. Au final, les Capitales auront été plus efficaces dans les moments clés.

Lazaro Blanco sera sur le monticule mercredi pour le dernier match en saison régulière entre ces deux clubs. Il devrait être opposé au nouveau venu Jacob Evans.

Secousse chez les Miners

En l’espace d’une journée, les Miners de Sussex se retrouvent avec une équipe beaucoup moins menaçante au monticule.

Les meneurs au classement de la Ligue Can-Am ont perdu tour à tour leur as lanceur, David Rollins, ainsi que leur meilleur releveur, Alex Demchak.

Le premier retourne dans l’organisation des Mariners de Seattle, où il a évolué dans le baseball majeur en 2015 et en 2016. L’autre, l’un des releveurs les plus efficaces du circuit, a été enrôlé par les Red Sox de Boston.

Il s’agit de deux pertes considérables pour les troupiers de Bobby Jones. Le gaucher Rollins, considéré comme le meilleur artilleur de la ligue depuis le début de la saison, dominait pour les retraits au bâton (105) et les manches lancées (113). Les droitiers frappaient pour une moyenne de ,192 contre lui.

+

RETOUR DE LA COUPE DES MAIRES

Pour une deuxième année, le Stade Canac sera l’hôte de la Coupe des maires, qui a pour but d’amasser des fonds pour la Fondation des amis de l’Aviation royale du Canada. Le maire de Québec, Régis Labeaume, qui pilotera l’équipe des Amis des Capitales, tentera de venger sa cuisante défaite de
20-6 subie aux mains de son ancien homologue Denis Coderre. C’est l’actuelle mairesse de Montréal, Valérie Plante, qui dirigera les Amis des Expos.

«Je préviens aimablement ma consœur de Montréal que mon équipe sera plus coriace encore que l’an dernier», a fait savoir le maire Labeaume, par voie de communiqué. De nombreuses personnalités des milieux politique, culturel et des affaires composeront les deux formations qui s’affronteront le 25 août, sur le coup de 17h. L’année dernière, 60 000 $ ont été amassés pour venir en aide aux familles de militaires.  Sébastien St-Onge