James McOwen

Québec 11 /Trois-Rivières 3: les Capitales s'éclatent contre Rusch

Les Capitales de Québec n'ont eu aucune pitié pour un de leurs anciens, samedi soir. À Trois-Rivières, les visiteurs ont matraqué le lanceur partant Matthew Rusch, en route pour une victoire de 11-3 aux dépens des Aigles. Le tout sans leur frappeur de puissance Kalian Sams, dont ils devront encore se passer pour au moins une semaine.
Pour la 11e fois en 65 rencontres cette saison, les protégés du gérant Patrick Scalabrini marquaient 10 points ou plus dans une victoire. Une cinquième fois aux dépens des Aigles de Trois-Rivières (23-41). Ce triomphe garde Québec (42-23) en tête du classement de la Ligue Can-Am à égalité avec Rockland.
«D'habitude, Rusch lance bien contre nous, mais nous avons eu plusieurs très bonnes apparitions au bâton très tôt dans le match. Il n'a pas mal lancé, mais on l'a frappé solidement», s'est réjoui au téléphone Scalabrini, à propos de celui qu'il a dirigé en 2010 et en 2011.
Les Capitales ont claqué deux circuits et quatre doubles pour 16 coups sûrs dans cette explosion offensive, Rusch allouant sept points en cinq manches. Bonnes pour deux points chacune, les claques au-delà de la clôture appartiennent à Maxx Tissenbaum (11e), frappeur de l'heure dans la ligue aux dires de son patron, et à James McOwen (8e).
En plus d'allumer le feu en deuxième manche, Tissenbaum a ajouté un double de deux points en troisième. McOwen a ensuite fait marquer Tissenbaum en trottant dans une troisième manche de cinq points des vainqueurs.
Cortisone pour Sams
Dans les deux cas, ils atteignent le plateau des 40 points produits depuis l'ouverture de la campagne. Avec Jordan Lennerton, 4 en 4 samedi, Kalian Sams et Yurisbel Gracial, Québec compte sur cinq des 13 frappeurs ayant produit au moins 40 points jusqu'ici dans la Can-Am.
Le gros cogneur Sams était justement au repos pour un deuxième soir d'affilée. Revenu au jeu il y a une semaine après avoir raté 10 matchs à cause d'une entorse au pouce, le meneur de la ligue avec 21 circuits a aggravé son état en tentant un retour trop hâtif. Samedi, c'est une infiltration de cortisone qui l'attendait au lieu d'une place dans l'alignement et le voilà à l'écart du jeu pour au moins une autre semaine, minimum.
Un autre voltigeur régulier, Marcus Knecht, était aussi en congé. Mais Knecht ne souffre d'aucune blessure, s'en est tenu à dire Scalabrini. Quatre coups sûrs à ses 10 derniers matchs et une moyenne offensive de ,254 ne semblent pas plaire au patron.
Perez en attendant Ballou
Avec la nouvelle embauche Isaac Ballou qui n'a toujours pas rejoint l'équipe, on espère le voir à Québec lundi contre Rockland, Scalabrini a effectué un appel d'urgence au jeune Québécois Moises Perez pour combler le trou durant deux jours.
Tout juste âgé de 22 ans et meneur de la Ligue de baseball junior élite du Québec avec une moyenne au bâton de ,436, Perez n'a pas mal paru à son premier match professionnel avec un simple et un point marqué, en sixième. Il s'aligne avec le Royal de Repentigny.
Au rayon des joueurs d'utilités, Philippe Craig-St-Louis a franchi le cap des 20 points produits avec deux de plus pour faire 21, tandis que Lachlan Fontaine, lent depuis son arrivée à la mi-juin, a cogné la balle trois fois en lieu sûr, dont deux doubles, pour cinq coups sûrs dans les deux dernières rencontres.
Quant au lanceur partant pour Québec, Joey Maher a récolté sa cinquième victoire de la saison avec une performance impeccable de deux points mérités en sept manches de travail. Sa moyenne de points mérités à ses trois derniers départs est à 2,13.