Malgré de beaux élans au marbre, TJ White a été blanchi au bâton dans la victoire des Capitales, en 10e, face aux Jackals.

New Jersey 4/Québec 5: victoire in extremis en 10e

Les Capitales de Québec l’ont emporté in extremis au Stade Canac mercredi soir alors qu’ils ont battu les Jackals du New Jersey par la marque de 5 à 4 en dixième manche.

Avec Brandon Fischer au troisième et un seul retrait en fin de dixième, le releveur des Jackals Dylan Brammer avait donné des buts sur balles intentionnels à Yordan Manduley et TJ White pour remplir les coussins. 

La stratégie n’a pas payé puisqu’une balle frappée faiblement à l’avant-champ par Zach Wilson a été suffisante pour faire marquer Fischer et donner la victoire aux locaux. 

Pas la finale la plus spectaculaire, certes, mais les Caps avaient déjà donné en matière de feux d’artifice : un circuit de deux points de Stayler Hernandez en fin de neuvième avait égalé le pointage 4 à 4.

«Je ne me sentais pas très bien ce soir», a déclaré Wilson après la partie, lui qui avait été tenu en échec à chacune de ses présences précédentes au bâton. «Alors j’essayais simplement de ne pas frapper la balle trop fort, mais de la garder en jeu, et ça a fonctionné.»

Le gérant Patrick Scalabrini avait pour sa part de bons mots pour Hernandez, dont la claque a changé le cours du match, et pour Jhalan Jackson, qui avait aussi égalé le pointage 2 à 2 en sixième manche avec son neuvième circuit de la saison après avoir marqué le premier point des siens sur un double d’Hernandez.

«Je dois avouer qu’avec Brammer au monticule, qui n’avait donné que trois points mérités en 35 manches, on s’inquiétait un peu. Mais Stayler est tellement “clutch”, il savait que la balle traverserait la clôture dès qu’elle a quitté son bâton», a commenté Scalabrini.

«Et Jhalan a encore connu un gros match, il a fait la différence. On savait qu’il allait être bon au bâton, mais on ne savait pas qu’il allait être aussi bon en défensive», a-t-il poursuivi.

Cette belle fin de match est venue effacer une sortie plus difficile du releveur numéro un Dustin Molleken. L’ex-lanceur des ligues majeures avait fait un mauvais lancer avec deux retraits et les buts remplis en huitième, ce qui avait permis à Demetrius Moorer de croiser le marbre pour pousser les siens en avant 3 à 2. Les visiteurs avaient ensuite ajouté un autre point en neuvième contre Jonathan De Marte.

Bon départ de Gélinas

Le partant des Caps, le vétéran Karl Gélinas, a connu un autre bon départ, effectuant 115 lancers et accordant seulement deux points en sept manches avant d’être relevé par Molleken.

Cette victoire, jumelée à la défaite des Boulders de Rockland face aux Aigles de Trois-Rivières, permet aux Capitales de se rapprocher à 6.5 matchs d’une présence dans les séries. 

«Demain [jeudi], il faut gagner ça. Nous avons Austin Chrismon au monticule et il n’a connu qu’une seule mauvaise sortie. En plus, nous devrions affronter leur lanceur le plus faible, Lars Liguori», a terminé Scalabrini en parlant du gaucher des Jackals dont la moyenne de points mérités s’élève à 6.75.

NOTES : Scalabrini sautera de nouveau sur le terrain comme joueur jeudi, non pas contre les Jackals, mais contre les anciens joueurs des Expos de Montréal qui disputeront un match amical aux anciens porte-couleurs Capitales dès 17h... Le match Capitales-Jackals débutera ensuite vers 19h15...