Le conflit d'horaire de Maxx Tissenbaum risque de compliquer les séries des Capitales en raison de la blessure à un genou de Kalian Sams.

L'horaire de Tissenbaum se complique

La remise à jeudi (19h) du premier match de la demi-finale 3 de 5 entre les Capitales et les Miners de Sussex County à cause la pluie, mercredi, pourrait priver la formation québécoise d'un joueur important si la série devait s'étirer au-delà de trois matchs.
Les conditions météorologiques qui prévalaient au New Jersey ont eu le dessus sur les deux matchs de la première ronde de la Ligue Can-Am, puisque celui entre les Boulders de Rockland et les Jackals du New Jersey a aussi été reporté à jeudi. Ainsi, l'horaire prévu pour la série Québec/Sussex est décalé d'une journée. Les Capitales joueront donc à domicile samedi (au lieu de vendredi), à 19h. Si des matchs 4 et 5 étaient nécessaires, ils auraient lieu dimanche soir et lundi.
«Il y a du positif et du négatif à la remise du premier match. À court terme, ça va, mais si ça prolonge, ça pourrait un peu compliquer les choses dans le cas de la présence ou non de Maxx Tissenbaum pour la fin de la série», avouait le gérant Patrick Scalabrini, rejoint à l'hôtel de l'équipe tout juste après l'annonce du report du match en fin d'après-midi.
Tissenbaum doit absolument être présent sur le campus de l'Université Stony Brook (New York), lundi à 8h30. Or, un hypothétique quatrième match était prévu dimanche en fin d'après-midi, à Québec, ce qui pouvait lui permettre de retourner à New York en soirée. Avec le changement d'horaire, c'est plutôt le troisième match que l'on disputera au Stade Canac, mais il aura lieu dimanche soir.
«On traversera le pont lorsqu'on arrivera à la rivière... Il ne peut rater ses cours en début de semaine. Si on devait aller en finale, tout serait correct puisqu'on disputerait les deux premiers matchs à New York [Rockland] ou New Jersey [Jackals]. Il pourrait aller à l'école le jour et jouer avec nous, le soir», expliquait Scalabrini.
Tissenbaum a raté les deux dernières séries de la saison régulière en raison de sa rentrée universitaire. Il représente un rouage important chez les Capitales, autant en défensive qu'à l'attaque. Il a mené les frappeurs de l'équipe avec une moyenne offensive de ,344, ajoutant 13 circuits et 59 points produits. Il a terminé deuxième pour la moyenne dans la Ligue Can-Am, tout juste derrière Johnny Bladel (,345 avec les Jackals).
Présence souhaitée
La présence de Tissenbaum est souhaitée en raison de l'absence de Kalian Sams, blessé à un genou, samedi, lors d'une collision au champ centre. Le repos forcé offrait cependant un jour de plus à Sams pour se remettre. 
«Dans son cas, le plan était d'essayer de jouer à Québec à notre retour. Selon lui, il n'y a pas eu d'amélioration dans son état de santé depuis 24h, mais il n'avait pas encore reçu ses traitements», notait Scalabrini.
Rotation intacte
Les Capitales n'ont pas envisagé de modifier leur rotation à cause de la remise du premier match. Ainsi, Lazaro Blanco (jeudi), Arik Sikula (vendredi) et Karl Gélinas (samedi à Québec) seront les partants des trois premiers duels contre les Miners. Et si un quatrième match était nécessaire?
«On n'a pas encore déterminé si on allait utiliser [Brett] Lee ou [Joey] Maher comme partant. Le congé permet toutefois à Lee de profiter d'une journée de repos de plus et d'être disponible si on veut l'utiliser dans l'enclos», soulignait Scalabrini.
Le Stade Canac sacré terrain de l'année
Installée juste à temps pour le début de la présente saison, la nouvelle surface synthétique du Stade Canac a été nommée terrain de l'année dans la Ligue Can-Am. Lors des deux dernières campagnes, cet honneur avait été attribué du Parc RCGT d'Ottawa. «Malgré la réticence de quelques amoureux du baseball en début de saison, le terrain synthétique a prouvé sa valeur en éliminant les faux bonds, en offrant une constance inégalée pour les joueurs et en assurant la présentation de quelques matchs malgré le passage de fortes pluies dans les minutes précédant le premier lancer», ont fait savoir les Capitales par communiqué.
Le terrain, aussi utilisé par les Diamants (LBJEQ), est divisible en trois sections de jeu et permet à plusieurs jeunes d'en profiter. D'octobre à mai, il se transformera en centre intérieur puisqu'un dôme en recouvrira une grande partie.