L'ancien des Blue Jays Mat Latos est l'un des cinq anciens des majeures à garnir l'alignement des Jackals du New Jersey.

Les Jackals redoutables sur papier

Le vent de changement amorcé la saison dernière au New Jersey continue de souffler. Après une saison, Matt Padgett a été remplacé par Brooks Carey. Ce dernier dirigera une équipe remodelée, où se côtoient cinq anciens des majeures. Sur papier, une formation redoutable.

Les lanceurs Mat Latos, Vin Mazzaro, Vic Black et Lendy Castillo, ainsi que le joueur d’avant-champ Carlos Triunfel garnissent les rangs. Du nombre, Latos s’avère l’une des meilleures prises de l’histoire du circuit. En 197 matchs au sommet, il a compilé une fiche de 71-59 et conservé une moyenne de points mérités de 3,64.

«J’ai obtenu des meilleurs joueurs que je l’espérais, se réjouit Carey. Nous aurons une très solide formation du premier au neuvième frappeur. Je ne crois pas que nous aurons un maillon faible. [Chez les lanceurs], nous avons beaucoup d’expérience avec les joueurs des majeures, qui sont comme des entraîneurs pour moi.»

Carey n’est pas étranger à la Can-Am. En 2008, il était instructeur des lanceurs des Skyhawks de Sussex, champions du circuit. À 62 ans, il se décrit comme un gérant d’instinct. «Je ne suis pas très fort avec l’analytique. Je prends mes décisions en me fiant à mes tripes», dit ce choix de 10e ronde des Orioles de Baltimore, en 1978.

Reconnus comme une force du circuit, les Jackals n’ont pourtant jamais remporté les grands honneurs depuis que la ligue porte le nom de Can-Am, en 2005, perdant cinq finales de suite, de 2011 à 2015. 

+

JACKALS DU NEW JERSEY

- Gérant : Brooks Carey (1re saison)

- Dossier en 2017 : 55-45 (3e rang)

- Séries 2017 : demi-finalistes, éliminés par Rockland

- Joueur incontournable : Mat Latos, qui aurait pu se retrouver dans les deux catégories suivantes, s’amène au New Jersey après neuf saisons dans les majeures.

- As de la rotation : Vin Mazzaro fera profiter les Jackals de ses 140 matchs d’expérience dans la grande ligue (fiche de 24-23).

- Plus gros ajouts : gardez un œil sur le joueur d’avant-champ Carlos Triunfel, qui a joué 39 matchs à Seattle et à Los Angeles (Dodgers), et aussi sur le colosse premier-but Dean Green (6’4’’ et 285 livres).

- Ils leur manqueront : le petit lanceur Isaac Pavlik, visage de la formation depuis 2005. Mais aussi les excellents frappeurs Johnny Bladel (,345 l’an dernier) et Brian Burgamy (83 points produits).