Maxx Tissenbaum a claqué un circuit de deux points lors du deuxième match, ce qui a donné une avance de cinq points aux Capitales. Les Jackals n’ont pu marquer lors de cette rencontre.

Les Jackals dépecés

Les Capitales ont enlevé les honneurs du programme double disputé dimanche contre les Jackals, au New Jersey, en vertu de victoires de 6-4 et 7-0.

Ce doublé devait avoir lieu samedi, mais la pluie a mis un terme à la première rencontre après cinq manches. Cette journée écourtée additionnée au congé de vendredi, à la suite de l’annulation du match, a semblé faire du bien à la troupe de Patrick Scalabrini.

«Ça a fait du bien à tout le monde, autant physiquement que mentalement […], ce petit break-là, surtout pour l’enclos. Nos lanceurs étaient brûlés, même les frappeurs d’avoir une journée off de plus pour que tout le monde retrouve le corps, c’est super», s’est réjoui le gérant.

Pour le premier match, Scalabrini a confié la balle à Karl Gélinas (8-7). Le seul faux pas du droitier est survenu en deuxième manche en accordant un circuit de deux points à Nolan Meadows.

Gélinas a donné quatre coups sûrs et trois points mérités en cinq manches de travail. Il n’a retiré aucun frappeur sur des prises.

En retard 3-0 en début de quatrième, les Capitales ont pris les choses en mains en marquant cinq points. D’abord, Maxx Tissenbaum a claqué un simple qui a permis à TJ White de venir croiser la plaque, puis le double de Kalian Sams a donné le temps nécessaire à Zach Wilson d’ajouter un point.

Les ballons-sacrifices de Phildrick Llewellyn et de Yordan Manduley ont permis à la troupe de Scalabrini de prendre les commandes du match pour ne plus jamais les perdre avec les points de Tissenbaum et Brad Antchak.

En cinquième, James McOwen a complété la marque du côté de Québec avec un circuit solo.

Les Jackals ont eu une dernière opportunité de revenir dans le match en sixième, alors que le releveur des Capitales Mike Hepple les a laissés remplir les buts sans aucun retrait.

Ç’aura été le seul fait saillant de sa rencontre, puisqu’il a été retiré au profit de Will Dennis. Ce dernier a limité les dégâts en n’accordant qu’un point. Trevor Bayless a hérité du sauvetage.

«Karl, ça n’a pas été un de ses grands départs, mais il a été capable d’en faire assez pour nous garder en avance», a noté Scalabrini, au bout du fil, au sujet de son partant.

Insatiables

De retour sur le terrain du stade Yogi Berra de Little Falls, les Capitales donnaient l’impression que le premier match leur avait servi d’échauffement pour la suite des choses.

Les Québécois ont rapidement pris leur envol avec trois points lors des deux manches initiales lorsque Manduley, Llewellyn et Adam Ehrlich ont croisé le marbre.

Le festival offensif s’est poursuivi en troisième. Maxx Tissenbaum a donné une priorité de cinq points aux Capitales avec un circuit bon pour deux.

«Notre offensive s’est réveillée. Ce qui est vraiment encourageant là-dedans, c’est le fait que Tissenbaum et Sams doivent être nos joueurs-clés. Ils ont frappé la balle avec beaucoup d’autorité, donc c’est vraiment très important pour nous que ces deux gars-là fonctionnent à plein régime, chose qui n’a pas été nécessairement le cas cette année», a commenté le patron.

Pendant ce temps, le partant Wendell Floranus (2-2) ne donnait rien aux frappeurs des Jackals qui ont été blanchis de la feuille de pointage et limités à six coups sûrs. Le droitier a retiré autant de chacals sur des prises en six manches.
Le gérant des visiteurs a louangé Floranus après la rencontre affirmant qu’«il était en contrôle total. Il a été excellent contre eux. De loin sa meilleure performance depuis qu’il est avec nous».

En cinquième, Kalian Sams et Llewellyn ont marqué sur le double d’Ehrlich pour enfoncer le dernier clou dans le cercueil des locaux.

Les Capitales recevront les Champions d’Ottawa dès lundi pour une série de quatre matchs au Stade Canac. Le premier lancer est prévu pour 19h05.

+

L’ÉQUIPE D'ÉTOILES SERA HONORÉE

Avant le match de lundi contre les Champions d’Ottawa, les Capitales honoreront une bonne partie de l’équipe d’étoiles pour son 20anniversaire. Eddie Lantigua (frappeur désigné), Jordan Lennerton (premier-but), Jonathan Malo (deuxième-but), Ivan Naccarata (arrêt-court), Patrick Deschênes (troisième-but), Patrick D’Aoust (receveur), Goefrey Tomlinson, Sébastien Boucher, Kalian Sams (voltigeurs), Michel Laplante, Karl Gélinas (lanceurs partants) et TJ Stanton (releveur) ont été élus par les partisans sur les plateformes sociales du club un peu avant le début de la présente saison.