C’est en troisième manche que le château du partant des Capitales Nate Antone s’est écroulé.

Les Capitales s’inclinent face à des Japonais coriaces

Les joueurs de l’équipe de l’île japonaise de Shikoku ne sont pas en Amérique seulement pour faire acte de présence. Ils l’ont démontré samedi en l’emportant 8 à 5 sur les Capitales de Québec dans le second duel entre les deux formations.

C’est en quatrième manche que le château du partant des Capitales Nate Antone s’est écroulé: il a d’abord donné un double à Junichiro Kishi, qui a ensuite croisé le marbre sur un coup sûr de Michitaro Nakamura suivi d’une erreur du voltigeur de droite Brett Siddall.

Nakamura a ensuite marqué à son tour sur un simple de Hayato Hirama, puis Antone a été chassé du match après que les Japonais aient rempli les coussins.

De retour avec les Capitales, le gaucher Jay Johnson l’a remplacé au monticule mais n’a pas eu la vie plus facile.

Après avoir donné un but sur balles alors que les coussins étaient remplis, il a accordé un circuit en solo à Kishi la manche suivante, puis a été remplacé par David Richardson qui a donné un simple de deux points à Takuya Yokomizo.

Pendant ce temps, l’attaque des Caps peinait à produire face au partant Itsuki Shodi, qui a lancé un match complet.

Le gaucher nippon a accordé ses trois premiers points en sixième manche. Les Capitales ont menacé en neuvième quand Chris Shaw a fait marquer Kody Ruedisili avec un double dans la droite alors qu’il n’y avait qu’un retrait et que Brett Siddall a ensuite poussé Stayler Hernandez au marbre avec un ballon sacrifice. Shodi a cependant réussi à retirer Michael Baca pour mettre fin au match.