Malgré une troisième manche désastreuse au cours de laquelle il a accordé quatre points, le partant Juan Benitez a assez bien fait pour permettre à l’attaque des Capitales de revenir dans le match.

Les Capitales remportent un festin offensif

Les Capitales perdaient par quatre points, mais ils ont finalement explosé en fin de match pour l’emporter 9-5 sur les Miners de Sussex devant 2662 spectateurs, jeudi au Stade Canac de Québec.

Avant la rencontre, le gérant Patrick Scalabrini affirmait que son partant de la soirée, Juan Benitez (0-3), devait «démontré quelque chose» pour demeurer dans la formation.

Il n’a sûrement pas aidé son sort, lui qui a connu une troisième manche désastreuse, accordant quatre points mérités sur six coups sûrs. Le Dominicain s’est ressaisi et n’a donné qu’un double et un but sur balles jusqu’à son retrait du match avant la septième manche.

«On va dormir là-dessus», a lancé Scalabrini. «Il a eu une très mauvaise manche et après ça il nous a montré des flashs de lanceurs. En ce moment, il est capable du meilleur comme du pire.»

Mcowen donne le ton

James McOwen s’est fait voler un circuit certain au champ droit en première manche, mais a finalement eu sa longue balle en sixième, une claque en solo pour débuter la demi-manche. Les bâtons des Capitales n’ont ensuite plus dérougi.

TJ White a immédiatement doublé la mise en cognant un long double au champ centre, mais deux erreurs défensives des Miners lui ont permis de prendre ses jambes à son cou pour venir croiser le marbre.

Le festin offensif s’est poursuivi en septième manche pour les Capitales avec trois points sur trois coups sûrs pour prendre les commandes du match et ne plus jamais les perdre. Quatre autres points ont été marqués en huitième pour compléter la marque.

«Notre équipe a shifté d’une équipe de lanceurs à une équipe plus offensive», s’est réjoui le gérant.

Lachlan Fontaine (1-0) a de nouveau connu une bonne sortie au monticule. Venu en relève à Benitez, le droitier a mérité sa première victoire dans les rangs professionnels.

«Je ne sais pas quoi dire!» s’est exclamé Fontaine avant de recevoir la balle victorieuse des mains de l’entraîneur adjoint Jean-Philippe Roy. «Je pensais que j’allais seulement venir en relève, mais maintenant que je suis utilisé dans des moments importants, je me sens plus confiant sur le monticule et plus relax.»

+

VAN STRATTEN ABSENT ENCORE QUELQUES JOURS

Le voltigeur Nick Van Stratten sera tenu à l’écart du jeu «pour encore quelques jours», selon le gérant des Capitales Patrick Scalabrini. Van Stratten s’est blessé au genou lors du match de samedi en glissant au deuxième but. La surface synthétique mouillée en raison des orages n’a pas freiné son élan et son pied droit s’est accroché dans le coussin.

«On ne sait pas pourquoi, mais ça a viré à l’ischio-jambier, a expliqué Scalabrini. C’est suspect. On ne veut pas que ça s’aggrave, pourvu qu’il soit en forme plus tard. C’est le genre de blessure que si ça pète, ça pète.» De son côté, Adam Ehrlich s’est blessé bêtement au dos en courant. Il n’était pas de la formation pour le match de jeudi.

+

NOTES

- Le partant Karl Gélinas sera de retour au monticule dimanche. Le droitier tentera une une nouvelle fois de remporter sa 100e victoire ches les pros.

- L’ancien frappeur des Jackals du New Jersey Dean Green a été libéré par son équipe dans la Ligue mexicaine après seulement huit apparitions au bâton (0 en 8).

- Contrairement à l’habitude, les Capitales joueront leur match dominical à 16h05 en raison du championnat provincial de baseball midget AAA qui se tient au Stade Canac.