Patrick Scalabrini ne cache pas que les Capitales devront trouver de nouvelles façons de gagner cette saison.

Les Capitales passent de la puissance à la vitesse

La perfection n’est pas facile à atteindre, encore moins à maintenir. Après avoir connu une saison de rêve, en 2017, les Capitales devront sortir quelques lapins de leur chapeau pour répéter leur exploit.

«L’alignement de la saison dernière était probablement celui qui avait le moins de faiblesses dans l’histoire de l’équipe», soutient le gérant Patrick Scalabrini.

Kalian Sams, Jordan Lennerton, Yurisbel Gracial ou Balbino Fuenmayor pouvaient faire la différence d’un élan, l’été passé. Du lot, seul Sams est de retour. «Il pourrait bien avoir plus de buts volés que de circuits», estime Scalabrini, qui compte le plus d’ancienneté parmi ses homologues de la Ligue.

Sachant qu’il ne pourrait pas trouver de Lennerton ou de Gracial sur le marché, il a compensé par des joueurs rapides et s’est assuré de bâtir un personnel de lanceurs de qualité. Scalabrini a donc investi plus qu’à l’habitude dans ses bras et mise sur le retour des partants Karl Gélinas, Lazaro Blanco, Arik Sikula et Brett Lee. À l’attaque et en défensive, Maxx Tissenbaum, Yordan Mandulay et James McOwen auront leur mot à dire.

Les Capitales seront actifs sur les sentiers, les stratégies au bâton seront variées. «On va jouer de la petite balle, on devra travailler pour chaque point parce qu’on n’attendra pas la grosse manche. J’ai aussi confiance en nos lanceurs, on n’accordera pas beaucoup de points», prédit celui qui voit encore son club parmi les trois meilleurs. Après, c’est souvent celle sur une lancée et qui recrute un joueur inattendu qui se faufile. 

+

CAPITALES DE QUÉBEC

- Gérant : Patrick Scalabrini (9e saison)

- Dossier en 2017 : 65-35 (1er rang)

- Séries en 2017 : champions

- Joueur incontournable : le voltigeur Kalian Sams sera le pilier de l’attaquant avec sa puissance et sa vitesse.

- As de la rotation : bien appuyé par le Cubain Lazaro Blanco (11-4 en 2017), Karl Gélinas (9-3) mènera le groupe sur la butte.

- Plus gros ajouts : le releveur Sean Donatello, nouveau spécialiste en fin de match; le troisième but Josh Vitters, ex-choix de 1re ronde des Cubs et le partant Ryan Searles, venu d’Australie.

- Ils leur manqueront : l’expérience de Jordan Lennerton, l’offensive de Yurisbel Gracial et l’efficacité de la recrue Philippe Craig-St-Louis.