Arik Sikula (1-1) a encaissé le revers, lui qui a accordé deux circuits et quatre points mérités en six manches de travail.

Les Capitales impuissants sans Sams et Vitters

Sans ses deux vétérans Kalian Sams et Josh Vitters, blessés, l’attaque des Capitales s’est révélée sans danger, jeudi soir, à Rockland. Les Boulders ont gagné 5-2.

«C’est déjà dur de gagner à Rockland en partant. Alors si tu enlèves ces deux vétérans de l’alignement, tes chances sont encore moins bonnes. Remplace Kalian Sams et Josh Vitters par Edgar Lebron et Shao-Pin Ho, disons que ça punche moins», a expliqué au téléphone le gérant Patrick Scalabrini, en fin de soirée, de l’État de New York.

Le programme double de la veille a donc laissé des traces, mais pas comme on l’aurait cru. Mercredi, Vitters s’est frappé une fausse balle sur un pied et s’est infligé une foulure à la cheville au passage, tandis que Sams s’est étiré un muscle fléchisseur de la hanche, rouage essentiel pour un joueur de vitesse comme le colosse néerlandais.

Les deux demeureront donc au repos quelques jours. Scalabrini voit Vitters peut-être reprendre le collier dès samedi.

«Il nous aurait fallu un miracle de la part de notre lanceur partant Arik Sikula, qui en a donné juste un petit peu trop», a poursuivi Scalabrini.

À son deuxième départ de la saison, Sikula a accordé quatre points mérités sur huit coups sûrs en six manches de travail, retirant cinq rivaux sur trois prises. Les deux circuits de Jared McDonald lui ont fait très mal, une claque en solo en troisième manche et une de deux points en cinquième.

L’attaque québécoise a été plutôt silencieuse avec seulement six coups sûrs, dont deux simples de Yordan Manduley après avoir été atteint par un tir à l’avant-bras gauche dès la première manche.

Utilisé comme frappeur de choix jeudi, Ho, réserviste surtout apprécié pour ses prouesses défensives, s’est aussi blessé à une cuisse en quatrième manche en tentant de rejoindre le premier coussin sur son roulant à l’avant-champ.

On l’a finalement remplacé à son dernier tour au bâton, en neuvième manche, par... un lanceur! Le releveur Andrew Elliott est venu se faire retirer sur élan. On pourrait interpréter ce geste du gérant comme un terrible désaveu envers Ho, presque inutile avec un bâton dans les mains, mais il semble qu’il n’en est rien.

Stephen Gaylor et Manduley ont marqué les points des Capitales, chaque fois conséquence directe ou indirecte d’une erreur des Boulders. En défensive, Gaylor prenait la place de Sams au champ centre et Brad Antchak a patrouillé le troisième but au lieu de Vitters.

Direction Little Falls

On est sur le point de revoir le Jay Johnson d’il y a deux ans. Le releveur a réussi trois retraits sur des prises en septième au profit de Québec. Même chose pour Sean Donatello en huitième, lui qui a toutefois alloué un coup sûr et un point non mérité.

À son premier départ dans le baseball indépendant avec Rockland, Travis Hissong a été le lanceur gagnant et Kyle Hansen a décroché son deuxième sauvetage.

Les Boulders enlèvent les honneurs de cette série avec deux victoires en trois matchs, mais les Capitales ont déjà hâte de les accueillir à Québec la semaine prochaine, de lundi à jeudi.

La troupe de Québec doit toutefois d’abord passer par Little Falls, au New Jersey, pour affronter les Jackals à compter de vendredi pour trois rencontres. Ryan Searle sera le lanceur partant pour Québec dans le premier duel.