Belle surprise dans le camp des Capitales depuis le début de la saison, Brad Antchak (à droite) a donné le ton à la poussée de cinq points des locaux en deuxième manche en frappant un circuit de trois points.

Les Capitales frappent et évitent le balayage

Les Capitales ont retrouvé le sentier de la victoire et un peu de punch offensif, jeudi soir, dans une victoire de 5-4 contre les Aigles de Trois-Rivières, au Stade Canac.

Soyons honnêtes : l’attaque des locaux a été l’affaire d’une seule manche, la deuxième, où ils ont inscrit tous leurs points et frapper cinq de leurs huit coups sûrs. Qu’à cela ne tienne, le gérant Patrick Scalabrini s’est dit soulagé de cette poussée offensive.

Dans sa série de trois défaites qui précédait la rencontre, les Capitales n’avaient inscrit que quatre points. La nervosité s’installait. 

«Ça enlève de la pression à bien du monde, je pense. Mais il y a encore des joueurs qui ne s’élancent pas très bien. Ça va peut-être faire du bien de sortir et d’aller jouer sur la route, où il y a un peu moins de pression sur les gars», a commenté Scalabrini.

Les Aigles menaient 1-0 lorsque les Capitales ont explosé. Brad Antchak a claqué un circuit de trois points, son troisième. La balle a rebondi sur le dessus de la clôture avant de disparaître. Jordan Serena (ballon-sacrifice) et Yordan Manduley (simple) ont produit les autres points.

«Quand tu donnes cinq points dans une manche, ça change complètement le match. C’est vraiment difficile de gagner en permettant une manche comme ça», a déploré le gérant des Aigles, T.J. Stanton.

Craig-St-Louis dit au revoir... en se blessant

Sa troupe a inscrit son deuxième point en cinquième grâce au ballon-sacrifice de Javier Herrera. Sur le jeu, le voltigeur «temporaire» Philippe Craig-St-Louis a effectué un attrapé spectaculaire, percutant la clôture. Il a eu le temps de renvoyer la balle vers l’avant-champ pour compléter un double-jeu, mais est resté étendu quelques instants. Victime d’une coupure à la tête et d’une possible commotion cérébrale, son retour au travail, prévu vendredi, devra sans doute attendre.

En sixième, Taylor Brennan a produit deux points avec son 13e circuit de la saison, un sommet dans la Ligue Can-Am. Le partant des Capitales, Karl Gélinas (5-2), a accordé sept coups sûrs et quatre points, dont deux non mérités, en sept manches. Celui des Aigles, Yender Caramo (1-2), a concédé sept coups sûrs et cinq points mérités en six manches.

La relève de Québec a été parfaite. D’abord Trevor Bayless en huitième, puis Nolan Becker, auteur de son troisième sauvetage. «Contre les Capitales, tu dois attaquer le lanceur partant. Bayless et Becker sont vraiment bons. C’est quasiment un match de sept manches», les a vantés Stanton.

NOTES : Les Capitales apporteront des changements d’ici mardi, a révélé Scalabrini. Trop tôt pour en préciser la nature, toutefois. Au moins deux nouveaux joueurs devraient rejoindre la formation. Le gérant croyait bien avoir attiré l’Américain Nick Campana, mais celui-ci lui a fait faux bond jeudi soir… Québec (19-13) se rend vendredi au New Jersey pour une série de trois matchs contre les Jackals (16-14).