Trevor Gretzky (2 en 4, 1 pp) a aussi fait sa part dans la victoire de 6-4 des Capitales, mercredi soir.

Les Capitales en tête avant... et après

Avant même de sauter sur le terrain, ils avaient retrouvé leur place au premier rang du classement de la Ligue Can-Am à la suite de deux défaites du New Jersey. Et en le quittant après une victoire de 6-4 sur les Boulders de Rockland, mercredi devant 1806 spectateurs au Stade municipal, les Capitales s'en assuraient l'exclusivité !
Un début de match du tonnerre a permis à la troupe québécoise de remporter une deuxième victoire de suite sur les visiteurs de New York. Après trois manches, les Capitales menaient 4-0 et n'ont jamais vraiment été menacés, même si l'adversaire a réduit l'écart à deux points à quelques reprises en cours de route.
«J'aurais aimé qu'on ajoute un point en huitième pour ne pas sortir notre releveur numéro 1, mais on se plaint le ventre plein parce qu'on vient quand même de battre Rockland une deuxième fois de suite», disait le gérant Patrick Scalabrini.
En avance 6-3 en huitième, les Capitales ont rempli les buts sans en profiter, ce qui a nécessité la présence de Jon Fitzsimmons, le pompier de luxe. Il a accordé un premier point cette saison (circuit d'Ed Charlton), parvenant quand même à signer son 11e sauvetage, un sommet dans la Ligue.
«Je n'étais pas à mon meilleur, je lançais partout... Idéalement, j'aimerais partir une nouvelle séquence sans donner de point, car c'est l'objectif de tout stoppeur de ne pas en accorder», confiait Fitzsimmons.
Le premier-but Jordan Lennerton a encore laissé son empreinte sur le résultat, produisant un premier point à l'aide d'un ballon-sacrifice dès la manche initiale et enchaînant avec un circuit en solitaire en troisième manche. Cette longue balle lui permettait de prolonger à 13 matchs sa séquence avec au moins un coup sûr, un sommet dans la Ligue Can-Am cette saison.
«J'avais aussi eu du succès de la sorte en 2013. Au début de la saison, j'essayais de frapper des circuits, mais depuis, je vise le milieu du terrain. Ce qui rend la victoire possible, c'est que tout le monde contribue», notait l'auteur de deux des 15 coups sûrs des siens.
Les neuf frappeurs de l'alignement ont frappé en lieu sûr. Jonathan Malo a connu un autre fort match avec deux autres coups sûrs, ce qui lui en fait 18 à ses 37 dernières présences. Maxx Tissembaum (3 en 5) et Trevor Gretzky (2 en 4, 1 pp) ont aussi fait leur part. À la faveur d'un simple à sa première présence, mercredi, Yeicok Calderon frappait en lieu sûr une cinquième fois de suite
Au monticule, le partant Jasvir Rakkar (5-0) a rejoint les meneurs du circuit pour le nombre de victoires. Il a travaillé pendant 6,1 manches, accordant trois points sur cinq coups sûrs et autant de buts sur balles.
Il a eu maille à partir avec l'arbitre du marbre, qui en a eu plein les oreilles avec les critiques venant de la butte et de l'abri. «Ça critiquait des deux côtés, peut-être même plus de l'autre bord», notait le gérant.
Pour le match de sortie de cette série, jeudi, Nate Roe (3-1) fera face à Markus Solbach (5-2).
<p>Le premier-but Jordan Lennerton a produit un point à l'aide d'un ballon-sacrifice dès la manche initiale et il a enchaîné avec un circuit en solo en troisième manche. Cette longue balle lui a permis de prolonger à 13 matchs sa séquence avec au moins un coup sûr, un sommet dans la Ligue Can-Am cette saison.</p>
Bell mis sous contrat par les Rangers
La mise sous contrat du voltigeur cubain Alexei Bell par les Rangers du Texas suscite des interrogations chez les Capitales. Selon différentes sources, le joueur de 32 ans se retrouverait avec la filiale AA du club de la Ligue américaine. «De notre côté, c'est un peu difficile à comprendre, car à notre avis, un joueur comme Kalian Sams est plus complet, possède plus de puissance, de vitesse, etc. Mais comme nous, l'an dernier, ils sont peut-être tombés en amour avec son passé et ils espèrent sans doute qu'il lui reste quelque chose de magique», cherchait à comprendre le gérant Patrick Scalabrini, qui n'a reçu aucun appel des Rangers pour s'informer de son ancien joueur.
Bell a conservé une moyenne de ,317 avec les Capitales en 2015 avec deux circuits et 23 points produits, mais il a traîné une blessure à une main presque toute la saison. Il a brièvement joué au Mexique, cet été, ne frappant que pour ,171 en 42 présences (neuf matchs). Sa saison la plus productive remonte à 2007, à Santiago, où il avait remporté la triple couronne cubaine avec 31 circuits, 111 points produits et 25 buts volés.