L'artilleur Karl Gélinas (34) a été l'un des principaux artisans de cette victoire, n'accordant qu'un point et sept coups sûrs en six manches de travail, en plus de retirer huit frappeurs au bâton.

Les Capitales de retour en finale

Pour la première fois depuis la conquête de leur dernier championnat en 2013, les Capitales de Québec participeront à la finale de la Ligue Can-Am de baseball indépendant. Ils ont mérité ce droit grâce à une victoire de 6-1 face aux Miners de Sussex County, samedi soir, au Stade Canac.
Les Capitales ont ainsi balayé la demi-finale en trois matchs. Ils affronteront le vainqueur de la série entre Rockland et New Jersey mardi et mercredi sur le terrain de l'adversaire, tandis que les matchs 3, 4 et 5 auront lieu à Québec, jeudi, vendredi et samedi prochains, tous à 19h. En même temps que les Capitales bouclaient leur série, les Jackals évitaient l'élimination et forçaient la tenue d'un quatrième match, dimanche, à la faveur d'un gain de 7-1 contre les Boulders.
«Ça fait un bon bout de temps qu'on en parlait, on avait hâte en batinsse [de retourner en finale]. Le moment le plus excitant et le plus stressant s'en vient, j'ai hâte de voir quelle légende on va écrire», disait le gérant Patrick Scalabrini.
Avant de faire ce cadeau à leurs partisans, les Capitales avaient enlevé les deux premiers matchs de la série au Skylands Stadium, jeudi et vendredi. Chaque fois, ils avaient comblé un déficit pour sortir victorieux. Mais samedi, ils n'ont pas tiré de l'arrière.
Ils ont pris les devants 1-0 dès la première manche et vite repris l'avance 2-1 en troisième après avoir vu les visiteurs créer l'égalité 1-1 en deuxième. Une poussée de trois points en quatrième a scellé l'issue de cette rencontre éliminatoire.
Philippe Craig-St-Louis a assommé les Miners à l'aide d'un simple de deux points après deux retraits. Avec une priorité de quatre points, tout retour était quasiment impossible pour les Miners de la manière dont le partant Karl Gélinas lançait.
«En avance 2-0, on espérait ce genre de match entre deux gars [Gélinas et le partant des Miners Gianni Zayas] qui s'en allaient dans des directions opposées depuis un mois. Le plan, c'était de finir ça en trois matchs, tous les éléments étaient en place pour le faire et tout le monde a fait son travail. Je suis très heureux que la série se termine en trois. Et en plus, celle de Rockland/New Jersey va s'étirer un peu», notait Scalabrini.
Gélinas en pleine forme
La seule erreur de Gélinas fut d'accorder un circuit à Chase McDonald en deuxième. Le lanceur du mois d'août des Capitales n'a donné que sept coups sûrs, dont deux en début de septième avant de quitter sous les applaudissements, et retiré huit frappeurs au bâton. 
Gélinas a réussi un coup d'éclat, en cinquième, lorsqu'il s'est sorti d'impasse avec les buts remplis. Un retrait au bâton et un roulant plus tard, il rentrait à l'abri en levant les bras au ciel. Les quatre releveurs l'ayant suivi ont été impeccables par la suite. La relève n'a d'ailleurs pas accordé de points dans cette série.
«J'avais peut-être ma meilleure étoffe de la saison, mais je me suis refroidi lors des manches où on a marqué des points. Quand je m'en suis sorti après avoir rempli les buts, ç'a été le point tournant. On joue au baseball pour des moments cruciaux comme ceux-là», admettait le vétéran lanceur.
Les Capitales ont frappé huit coups sûrs, Craig-St-Louis et Kalian Sams en frappant deux chacun.
Il s'agira d'une neuvième présence en finale en 19 ans pour les Capitales. Ils ont remporté le trophée Arthur E. Ford à six occasions, dont cinq fois de suite de 2009 à 2013.
«Gagner devant nos partisans, c'est ce qu'on voulait faire. Mais le job n'est pas fini, il reste trois matchs à aller chercher, mais jusqu'à présent, c'est très satisfaisant», ajoutait Gélinas, qui n'avait que de bons mots à l'endroit du personnel de lanceurs qu'il dirige en plus de briller sur la butte.
***
Sur le losange
Ils étaient 2109 spectateurs pour ce match éliminatoire... Comme prévu au début de la série, le voltigeur Kalian Sams a effectué un retour au jeu à domicile. Il a frappé deux coups sûrs et volé un but, signe que sa blessure au genou l'incommodait beaucoup moins. «Je ne veux surtout pas nuire à l'équipe», disait-il avant le match alors qu'il se disait prêt à revenir si on avait besoin de lui... Si un quatrième match avait été nécessaire, le droitier Joey Maher en aurait été le partant... Les Capitales pourront entreprendre la finale avec la même rotation que la demi-finale pour les trois premiers matchs, soit Lazaro Blanco, Arik Sikula et Karl Gélinas... Le receveur Adam Ehrlich a profité d'un congé bien mérité, samedi, lui qui traîne un malaise au dos depuis quelque temps. Il a aussi été atteint au genou derrière le marbre, vendredi... Receveur attitré de Gélinas, Maxx Tissenbaum pourra retourner à l'Université Stony Brook (New York) à temps pour ses cours, lundi matin, et rejoindre l'équipe à Rockland ou New Jersey pour les deux premiers matchs de la finale.