En plus de cogner un circuit solo, Adam Ehrlich a profité d’une erreur du deuxième-but des Jackals sur un simple de Nick Van Stratten pour venir inscrire le point victorieux, en fin de neuvième manche.

Les Capitales affronteront les Boulders en séries

En battant les Champions d’Ottawa, dimanche, les Boulders de Rockland ont scellé le portrait des séries éliminatoires dans la Ligue Can-Am. Ils confirment ainsi qu’ils affronteront les Capitales de Québec dès mercredi, au Provident Bank Park.

Pendant ce temps, au Stade Canac, les Capitales l’ont emporté 4-3 sur les Jackals du New Jersey. Adam Ehrlich a profité d’une erreur du deuxième-but des visiteurs sur un simple de Nick Van Stratten pour venir inscrire le point victorieux, en fin de neuvième manche.

La patience de tous a été mise à rude épreuve, alors que le troisième match de la série opposant les Capitales aux Jackals a débuté avec plus de deux heures de retard en raison de la pluie.

«Pendant un bout de temps, on pensait pas qu’on allait la jouer, donc des fois c’est difficile de se remettre le focus dans le match et jouer», a expliqué le gérant des locaux, Patrick Scalabrini. «C’était mouillé, c’était boiteux, on dirait que c’était difficile d’embarquer dans un rythme pour tout le monde.»

«Heureusement que [Bobby] Blevins nous a donné toute une performance. On avait besoin de manches, parce qu’on a personne dans l’enclos. On est satisfait de ça», a-t-il poursuivi.

Le partant des Capitales n’a accordé que trois coups sûrs et deux points mérités en sept manches de travail, en plus de passer cinq frappeurs dans la mitaine.

Le circuit solo de David Harris en quatrième manche, ouvrant le pointage, a été le premier coup sûr qu’il a donné. Les Caps ont ensuite répliqué à la manche suivante avec des points de Phildrick Llewellyn et de James McOwen.

Harris a poursuivi sur sa lancée en croisant le marbre à une sixième reprise en deux matchs, cette fois sur le simple de Jordan Hinshaw. Le receveur des Québécois Adam Ehrlich a cependant redonné une priorité d’un point en cognant un circuit solo.

Choix discutable

Les chacals, déterminés à sortir vainqueurs de ce duel, ont profité d’un choix discutable du troisième-but Llewellyn, en début de neuvième, pour ramener tout le monde à la case départ. Avec deux retraits au tableau et des coureurs aux deuxième et troisième coussins, Rony Cabrera a frappé un roulant en direction du joueur des Capitales. Cependant, au lieu d’envoyer la balle au premier but pour mettre fin au match, Llewellyn a choisi d’épingler Hinshaw posté au deuxième. Nolan Meadows a eu tout le temps nécessaire pour venir croiser marbre.

Même si cette série contre le New Jersey n’a aucune importance, Patrick Scalabrini reconnait que «pour la vibe, pour tout ça, faut quand même jouer une bonne dernière série.»

Le gérant a fait le point sur ses lanceurs blessés Andrew Elliott (épaule) et Wendell Floranus (genoux) qui pourraient ne pas pouvoir lancer lors de la série initiale d’après-saison dans la Can-Am.

Les Capitales disputeront les deux premiers matchs de leur série de premier tour éliminatoire contre les Boulders à Rockland, avant de revenir à domicile pour le match 3. Les matchs 4 et 5 seront également présentés à Québec si nécessaire.

+

WILSON JOUEUR DU MOIS, MANDULEY JOUEUR DE L’ANNÉE

Zach Wilson a été élu meilleur joueur du mois d’août par les entraîneurs et membres de la presse chez les Capitales. Wilson a frappé 40 coups sûrs, dont six circuits et 26 points produits. Malheureusement pour lui, sa séquence de matchs avec au moins un coup sûr s’est arrêtée à 18. Il n’a pas été en mesure de cogner la balle en sécurité lors de la rencontre de dimanche, contre les Jackals.

L’arrêt-court Yordan Manduley a quant à lui reçu l’honneur de joueur de l’année, notamment en raison de sa constance tout au long de la campagne. Il rejoint ainsi les Jonathan Malo (2013), Balbino Fuenmayor (2014), Karl Gélinas et Kalian Sams (2015), Yurisbel Gracial (2016) et Lazaro Blanco (2017) qui ont remporté pareille distinction dans le passé.