Kalian Sams a frappé 3 des 12 coups sûrs des Capitales, samedi soir.

L'attaque se réveille, Québec garde la tête

Le premier rang du classement général de la Ligue Can-Am était à l'enjeu à Rockland, samedi, lors du deuxième match d'une série de trois entre les Capitales et Boulders. Une huitième manche de quatre points a permis aux hommes de Patrick Scalabrini de l'emporter 7-3 et de rétablir leur avance de 1,5 match au sommet du circuit Wolff.
Après s'être montrée amorphe depuis le début du long voyage des Capitales au sud de la frontière, la meilleure attaque de la ligue s'est réveillée, samedi. Six frappeurs différents ont produit les points de l'équipe, dont Kalian Sams (3 en 4).
«Ç'a été un solide match de la part de plusieurs contributeurs. C'était difficile», a noté Scalabrini. «On est partis de l'arrière 3-0, avec la dure journée d'hier [vendredi], et on aurait pu baisser les bras, mais les gars sont revenus et ont été capables d'aller chercher une couple de gros points pour créer l'égalité. Ensuite, il y a eu les deux gros circuits de Gracial et Lennerton en huitième, qui ont fait relaxer tout le monde. C'était très impressionnant.»
Maloney bat le record de Lantigua
Les Boulders avaient pourtant connu un début canon, ouvrant le pointage de façon spectaculaire en première lorsque Joe Maloney (32e) a expédié une offrande de Lazaro Blanco (10-4, 3,05) par-dessus la clôture du Palisades Credit Union Park. Du coup, il améliorait le record du plus grand nombre de circuits dans une saison, détenu depuis 12 ans par Eddie Lantigua (Capitales, 2005).
Une autre manche productive des locaux en deuxième, avec un double de Mikael Mogues (1pp) et un simple de Mike Fransoso (1pp), a ensuite permis à la troupe de Jamie Keefe de se forger une avance de 3-0.
Jusque-là menottés par le droitier Justin Topa (13-3, 3,73), les frappeurs des Capitales ont commencé à cogner plus solidement à partir de la troisième. Maxx Tissenbaum a d'abord permis aux siens de réduire l'écart 3-1, grâce à un ballon-sacrifice en début de manche. Puis Sams et Yordan Manduley ont frappé en lieu sûr pour réduire la marque, puis la niveler 3-3.
«Quand on a créé l'égalité, ç'a complètement changé le vent de bord. Blanco a pris le contrôle de ce match-là. Il a lancé des prises, il a été chercher des retraits rapides, ce qui était le contraire de l'autre côté. Moi, je crois beaucoup à ça, le changement de momentum au baseball. C'est ce qu'on a vu, ce soir», a constaté Scalabrini.
En huitième, les Capitales ont profité des largesses du releveur des Boulders Jon Velasquez, qui a alloué des circuits en solo à Yurisbel Gracial et Jordan Lennerton, pour prendre les devants pour la première fois dans le match. L'arrivée en relève de Liarvis Breto n'a rien changé à la situation, ce dernier concédant un double d'un point à James McOwen. Ce même McOwen a ensuite croisé le marbre sur une erreur du champ droit Maloney pour inscrire le septième point de la formation québécoise.
Le droitier des Capitales Arik Sikula (12-3, 2,76) obtiendra le départ pour le troisième match de la série, dimanche. Il fera face au droitier Markus Solbach (9-4, 3,93).