Dans la défaite, Philippe Craig-St-Louis a produit le seul point des Capitales en cognant un circuit en huitième manche.

L'attaque des Capitales à plat à Ottawa

Les Champions d'Ottawa ont entrepris une troisième série consécutive avec une victoire, vendredi soir, celle-ci au compte de 3-1 aux dépens des Capitales de Québec.
Grâce à ce triomphe au parc RCGT d'Ottawa, les hommes du gérant Hal Lanier ont fracassé un record d'équipe en signant un huitième gain de suite. Même la visite des Capitales n'a pu freiner les ardeurs des Champions sous un ciel menaçant. Les Capitales sont les derniers à avoir infligé un revers aux Ottaviens.
Les locaux avaient toutefois un avantage indéniable dans ce premier match d'une série de trois dans la capitale nationale. Premièrement, les Capitales sont arrivées à Ottawa à 9h15 du matin après avoir terminé un match émotif retardé par la pluie à minuit et quart dans la nuit de jeudi à vendredi à Rockland (New York).
Deuxièmement, les hommes de Patrick Scalabrini étaient privés de deux joueurs vedettes. Meneur pour les circuits dans la Ligue Can-Am, Kalian Sams est toujours incommodé par une blessure à un pouce. Malade, Yordan Manduley a aussi dû regarder le match à partir de sa chambre d'hôtel.
«Nous avons joué une série émotive à Rockland pour se rapprocher de la tête de la ligue. Le long voyage et le vide d'émotion ont fait en sorte que nous n'avions pas d'énergie aujourd'hui. C'est aussi difficile de jouer sans le meilleur frappeur de la ligue [Sams] et Manduley», a indiqué le gérant Scalabrini.
Les visiteurs avaient même un nouveau lanceur pour amorcer leur série à Ottawa. Le Brésilien Murilo Gouvea arrive des Majors de London de la ligue semi-professionnelle Intercounty où il avait été dominant. En 44,2 manches, il avait maintenu une moyenne de point mérité à 1,20 avec 54 retraits au bâton. Il avait passé sept saisons dans le baseball affilié, atteignant brièvement le niveau AAA en 2015.
Gouvea s'est bien débrouillé à son premier départ dans la Can-Am, lançant six manches où il a accordé cinq coups sûrs et deux points avec deux buts sur balles et six retraits au bâton.
Gustavo Pierre a été le premier à produire un point à ses dépens dès la deuxième manche quand son simple a poussé Steve Brown au marbre. Des doubles successifs de Matt Helms et Daniel Bick ont été à l'origine du deuxième point des Champions en cinquième manche. Tyson Gillies a produit le point d'assurance en huitième manche contre Miles Moeller.
Circuit de Craig-St-Louis
Le Gatinois Philippe Craig-St-Louis a produit le seul point des perdants avec un solide circuit en solo en huitième manche contre le releveur Raydel Sanchez. C'était son quatrième circuit de la saison, mais son deuxième au parc RCGT, près de chez lui.
«Gouvea a été le seul point positif de ce match avec le circuit de Craig-St-Louis. Nous avions hâte de voir Gouvea. Il a beaucoup d'expérience. Il méritait de gagne», a ajouté Scalabrini après la défaite.
Pour les Champions (24-29), le lanceur Matt Tulley a connu sa meilleure sortie de la saison, lançant sept manches où il a limité les Capitales (34-20) à trois coups sûrs. Garrett Cortrigh a protégé la victoire en neuvième manche.
Les deux équipes reprendront l'action samedi soir dans la capitale fédérale. Au monticule, ça sera un duel entre les Québécois Phillippe Aumont et Karl Gélinas, prise deux. Les deux lanceurs étoiles n'avaient pas été impliqués dans la décision lors d'un festival offensif à leur première confrontation à Québec, il y a deux semaines.
***
Un Brésilien sur la butte, Manduley alité
Après une longue nuit d'autocar les menant de la banlieue new-yorkaise à Ottawa, les Capitales ont accueilli dans leurs rangs un nouveau lanceur. Murilo Gouvea vient du Brésil. Le droitier de 28 ans, 6'3'' et 210 lb a obtenu le départ de vendredi contre les Champions, en remplacement de Brett Lee.
Lee a prouvé être remis de sa blessure, jeudi à l'entraînement, et il lancera bientôt en relève. Détour dans l'enclos pour cet ancien releveur en route pour un retour comme partant dans une dizaine de jours. D'ici là, son absence de la rotation jumelée aux contre-performances de Joseph Maher ouvre tout grand la porte à Gouvea pour accaparer un poste de lanceur partant avec Québec aux côtés de l'indéfectible trio Lazaro Blanco, Karl Gélinas et Arik Sikula.
Déniché dans la Ligue Intercounty de l'Ontario, Gouvea repart en bas de l'échelle après avoir atteint la filiale AAA des Astros de Houston en 2015. De nombreuses sélections au sein de la formation nationale brésilienne et un hiver dans la ligue du Panama s'ajoutent à ses sept saisons d'expérience dans le baseball affilié.
Par ailleurs, les Capitales ont dû se passer d'un autre joueur-clé vendredi, alors que Yordan Manduley était alité. «Malade comme deux chiens», aux dires du gérant Patrick Scalabrini, l'arrêt-court cubain compte parmi les piliers de l'équipe autant au bâton qu'en défensive.
Son absence s'ajoutait à celle de Kalian Sams, blessé au pouce gauche jusqu'à jeudi prochain au moins. Ce qui plaçait les Capitales dans une situation de personnel restreint au minimum avec aucun joueur de position en réserve sur le banc.  Olivier Bossé