Karl Gélinas (photo) sera le partant de la première partie, tandis que le releveur Mark Vasquez héritera du départ de la seconde, en après-midi.

La pluie contraint les Capitales à disputer un programme double

Après avoir roulé toute la nuit en direction de l’État de New York, les Capitales de Québec ont eu droit à une soirée de congé non prévu, mardi, puisque le match qu’ils devaient disputer contre les Boulders de Rockland a été remis à cause de la pluie.

Ils disputeront un programme double au stade Palisades Credit Union Park, mercredi, à compter de 10h30. Un match en matinée était déjà à l’horaire du calendrier, d’où le début hâtif de ces deux rencontres d’une durée de sept manches.

Karl Gélinas (1-0) sera le partant de la première partie, tandis que le releveur Mark Vasquez héritera du départ de la seconde, en après-midi.

«Ce n’est pas en début de saison qu’on a besoin d’un congé de pluie, c’est plus tard en saison lorsque les gars traînent des petites blessures ou lorsqu’ils sont plus fatigués», disait le gérant Patrick Scalabrini, fataliste devant la situation.

Les Capitales connaissent un fort début de saison avec une fiche de 3-1. Ils ont remporté les trois premiers matchs de la série d’ouverture à Québec contre les Jackals du New Jersey avant de s’incliner par 6-2, dimanche. Les lanceurs des Capitales affichaient la meilleure moyenne de points mérités (1,75) de la Ligue, mardi matin.

«Les matchs sont moins longs dans un programme double, mais on a essayé depuis le début de la saison qu’aucun lanceur ne soit utilisé lors de deux jours de suite. On espère pouvoir éviter cela», notait le gérant, qui avait limité ses partants à environ 80 lancers chacun, en fin de semaine. Ils pourront se rendre à plus ou moins 90 à leur seconde sortie.

Par ailleurs, le voltigeur Stephen Gaylor a rejoint l’équipe, mardi. Sa présence dans l’alignement en soirée contre les Boulders était incertaine, mais elle ne fera pas de doute, mercredi. «J’ai hâte de voir ce qu’il nous apportera sur le terrain», disait le gérant à propos de celui dont l’arrivée a coûté le poste au réserviste Mattingly Romanin.