Le frappeur désigné Adam Erhlich a frappé deux coups sûrs avec un point mérité et un point produit, samedi.

Jackals 7/Capitales 5 : la pluie étire le suspense

Les Capitales nous y auront fait croire jusqu’à la toute fin du match, samedi, mais ils ont dû s’incliner 7-5 devant les Jackals du New Jersey.

Et cette fin de match est venue tard. Très tard.

Même si la météo ne fait plus peur à l’organisation des Capitales, merci à la nouvelle surface synthétique du Stade Canac, il a fallu attendre plus de cinq heures avant de connaître le dénouement de la rencontre.

D’abord, parce que quelques réparations étaient nécessaires à la suite d’intenses averses qui se sont abattues sur Québec dans les heures précédant le début du match.

Puis, en raison de deux délais de pluie qui auront grugé un total de plus de deux heures dans cette soirée.

Ces intempéries n’ont cependant pas découragé quelque 2947 guerriers de passer les tourniquets pour venir encourager leur équipe.

Sur la butte, le partant Juan Benitez (0-3) a connu un début de match compliqué accordant un circuit de deux points à David Harris, en début de première manche.

Avant le match de samedi, le droitier avait une moyenne de points mérités de 7,15.

Les Jackals ont ajouté un point juste avant que la pluie vienne se mettre de la partie.

Au retour, les Capitales ont réduit l’écart à un seul point grâce à un ballon-sacrifice de Nick Van Stratten et un simple de Yordan Manduley.

Malheureusement pour la troupe de Patrick Scalabrini, des erreurs défensives lui ont coûté deux points par la suite.

«Ça arrive comme ça des matchs bizarres avec de la pluie et des arrêts c’est difficile, mais il y a beaucoup de positif, mais juste un peu trop de négatif», a analysé le patron.

Par positif, ce dernier voulait surtout souligner la performance offensive du premier-but Zach Wilson qui a, entre autres, frappé un double en fin de neuvième permettant à TJ White de venir croiser la plaque. «Il nous a traînés sur ses épaules.»

Toujours vivants

À 7-5, en fin de match, les Caps ont montré qu’ils refusaient de mourir remplissant les buts sans le moindre retrait au tableau, mais les Jackals ont mis fin à la menace et au match avec un double jeu et un retrait sur des prises.

«On savait qu’eux y allaient le tout pour le tout, ils ont tout brûlé leurs bras. Ça leur aurait fait doublement mal si on était venu leur voler en fin de match», a dit Scalabrini.

Dans la défaite, White a cogné son sixième circuit de la campagne, alors qu’Adam Erhlich a frappé deux coups sûrs avec un point mérité et un point produit.

Comme la veille, les Capitales ont laissé 12 hommes sur les buts.

«La bonne nouvelle c’est qu’on met du monde sur les buts. On ne frappait pas du tout depuis un bout, donc au moins on génère un peu d’offensive. C’est l’apport un peu plus de nouveaux gars comme Wilson. On commence à se trouver une identité. On espère qu’avec le retour de Sams, ça soit le catalyseur d’un peu tout ça», a ajouté le gérant.

La victoire est allée au dossier de Jose Velez (4-1), venu en relève au partant Pete Perez (0-1) en troisième manche après que ce dernier eut concédé deux points sur quatre coups sûrs.

Le club de Québec conclura sa série contre le New Jersey dimanche sur le coup de 13h05.

NOTES : C’est dimanche après-midi que Lazaro Blanco (3-2, 3,06) effectuera son premier départ pour les Capitales depuis le 5 juillet... La pluie a fait le bonheur des concessions du Stade Canac qui ont vendu plus de 3100 hot dogs au cours de la rencontre...