Le gérant des Capitales, Patrick Scalabrini, n'aura probablement la chance d'inscrire le nom du voltigeur Isaac Ballou sur sa carte d'alignement, le voltigeur n'ayant donné aucune nouvelle à l'équipe depuis plusieurs semaines.

Isaac Ballou perdu dans le brouillard...

Embauche majeure pour les Capitales de Québec en vue de la nouvelle saison, le voltigeur Isaac Ballou s’est volatilisé. Tellement qu’à deux jours de l’ouverture du camp d’entraînement, le gérant renonce à ce gros morceau de son alignement.

Le gars ne répond plus. Patrick Scalabrini tente de le joindre au téléphone depuis plusieurs jours, sinon semaines, mais plus aucune nouvelle n’émane de celui qu’on voyait comme premier frappeur ou même au cœur du rôle offensif des champions en titre de la Ligue Can-Am de baseball indépendant.

Ballou n’en est pas à sa première volte-face au nez des Capitales. L’été dernier, fin juillet, après avoir été congédié du niveau AA des Nationals de Washington, Ballou avait pris près d’une semaine de réflexion avant de renier sa signature avec Québec et finir par ne jamais rejoindre l’équipe.

«Ce n’est pas la même situation», tient à préciser Scalabrini. «L’an passé, on était toujours en contact et il avait même offert de rembourser les frais encourus pour le billet d’avion et le visa de travail. Il avait été super correct. Là, j’ai juste absolument pas de réponse! C’est quasiment inquiétant», avoue le gérant.

«Mais oui, officiellement, je mets une croix sur lui», poursuit celui qui occupe à la fois les postes d’instructeur--chef et de directeur général des Capitales. «Je courtise d’autres joueurs, mais il n’y a encore rien de concret. Il est tard pour se virer de bord quand tout le monde est signé et que les camps d’entraînement commencent. J’ai refusé de bons joueurs parce que mon alignement était plein.»

Place au 20e camp

Le frappeur gaucher de maintenant 28 ans, originaire du Maryland, a lui-même renoué contact avec Scalabrini à l’automne pour l’informer de son envie renouvelée de poursuivre sa carrière sur le losange. Sa signature, annoncée à la mi-décembre, avait d’ailleurs été la première acquisition d’envergure des Capitales en vue de la 20e campagne de leur histoire.

Ballou est un joueur de catégorie LS-4 ayant conservé une moyenne de ,262 en cinq saisons dans les filiales des Nationals, qui en avaient fait un choix de 15e ronde en 2013. Il a surtout évolué au niveau AA, touchant brièvement au AAA en 2015 et en 2016.

Même sans Ballou, le 20e camp d’entraînement présaison des Capitales prend son envol lundi, à 10 jours de l’ouverture du calendrier régulier du 17 mai. Le Stade Canac devrait justement se départir samedi de sa bulle hivernale pour retourner le terrain synthétique au grand air.

Tests médicaux dimanche matin pour les joueurs et mise en jambes l’après-midi, tandis que Scalabrini les mettra véritablement au boulot lundi, dès 10h30.