Yurisbel Gracial a été le héros du premier match de la série, lui qui a dénoué l'impasse en début de 10e grâce à un double de deux points.

Gracial joue les héros en 10e

Ils ont mis du temps à se mettre en marche, mais ils l'ont fait au bon moment. Après avoir créé l'égalité 2-2 en neuvième, les Capitales de Québec ont ajouté deux autres points en 10e manche grâce à un double de Yurisbel Gracial pour l'emporter 4-2 contre les Miners de Sussex County, jeudi au Skylands Stadium d'Augusta, en ouverture de la demi-finale dans la Ligue Can-Am.
Avec un compte complet et deux retraits en 10e, le Cubain a poussé Lachlan Fontaine et Yordan Manduley au marbre pour faire la différence dans ce match où l'attaque n'avait rien fait qui vaille après huit manches.
Les Miners ont bien failli revenir de l'arrière en fin de 10e, mais le releveur Nolan Becker est parvenu à retirer Juan Duran au bâton après avoir rempli les buts. Les Capitales prennent donc les devants 1-0 dans cette série 3 de 5 qui se poursuit, vendredi, dans cette ville du New Jersey.
«Ça nous met dans une position pour aller chercher les deux matchs à Sussex, et avec [Arik] Sikula qui lance pour nous [vendredi], on pourrait espérer une courte série. Ce fut un match émotif du début à la fin, et il ne nous restait que deux retraits pour revenir de l'arrière, mais on a eu une grosse présence sur les buts de Lebron et un missile de Gracial», résumait le gérant des Capitales Patrick Scalabrini.
En retard 2-1 après un retrait en neuvième, les siens ont réussi à forcer la prolongation quand le coureur suppléant Edgar Lebron, qui venait de voler le deuxième et filer au troisième sur un mauvais relais du receveur, a croisé le marbre à la suite d'un roulant au troisième but de Maxx Tissenbaum. Fait inusité, le gérant des Miners Bobby Jones avait fait appel à un releveur gaucher avec un compte d'une balle et deux prises pour compléter la présence de Tissenbaum, un frappeur gaucher.
Le partant Michael Tamburino se voyait ainsi priver de la chance de compléter son oeuvre, lui qui n'a donné que cinq coups sûrs et deux points non mérités en 8,1 manches. Jusque-là, les Capitales n'avaient guère menacé. Et lorsqu'ils l'avaient fait, ils n'étaient pas parvenus à en profiter. Mais en 10e, Gracial y est allé du coup sûr le plus payant de la soirée pour faire la différence.
Sams frappeur suppléant
Becker a donné des sueurs froides à tout le monde en fin de 10e, mais il s'est sorti d'impasse. «Ça aurait été plate si ça avait été facile», rigolait Scalabrini.
«Nous avons eu plusieurs occasions, mais on ne parvenait pas à aller chercher le gros coup sûr. On pense avoir une meilleure équipe qu'eux. Tamburino a été très bon, mais avait peut-être lancé au-dessus de sa tête un peu. À 2-2 en 10e, on aimait nos chances», ajoutait-il.
À l'instar de Tamburino, le partant des Capitales Lazaro Blanco n'a pas connu un mauvais départ. Il a été solide pendant 6,1 manches, ne donnant deux points sur cinq coups sûrs et obtenant huit retraits au bâton. Le releveur Trevor Bayless a hérité de la victoire tandis que Becker la préservait en 10e.
Blessé à un genou, le voltigeur Kalian Sams n'était pas de l'alignement partant. Il a cependant été utilisé comme frappeur suppléant en huitième, sa présence n'étant cependant pas productive. Il se sentait assez bien pendant l'exercice au bâton pour frapper. Le même scénario l'attend, vendredi.
Arik Sikula (12-5 en saison), grimpera sur la butte pour le deuxième match, vendredi, contre Kyle Kerski (6-5. La série s'amène à Québec, samedi (19h), pour le troisième match. Au besoin, elle se poursuivrait aussi au Stade Canac, dimanche (16h) et lundi (19h).