Les cinq équipes issues de la Ligue Can-Am, dont les Capitales, formeront la division Can-Am avec les deux équipes les plus à l’est de la Ligue Frontier, les Crushers de Lake Erie et les Wild Things de Washington, Pennsylvanie.

Fusion des ligues Can-Am et Frontier: augmenter à 20 clubs d’ici deux ans

Après avoir fusionné avec cinq des six formations de la Ligue Can-Am de baseball indépendant, dont les Capitales de Québec et les Aigles de Trois-Rivières, la nouvelle Ligue Frontier compte maintenant 14 équipes et souhaite augmenter son effectif à 20 d’ici deux ans.

C’est ce qu’a affirmé Al Dorso, propriétaire des Miners de Sussex County et président du conseil d’administration de la défunte Ligue Can-Am lors d’une conférence de presse tenue mercredi à Canonsburg, Pennsylvanie, pour sceller le regroupement de la Ligue Can-Am avec la plus vieille ligue de baseball indépendant encore existante aux États-Unis. «Nous sommes très excités de faire partie de la Ligue Frontier et, dans deux ans, nous aurons une ligue de 20 équipes. C’est notre vision et c’est la vision de la Ligue Frontier», a déclaré Dorso.

Les cinq équipes issues de la Ligue Can-Am formeront la division Can-Am avec les deux équipes les plus à l’est de la Ligue Frontier, les Crushers de Lake Erie et les Wild Things de Washington, Pennsylvanie. Les sept autres équipes de la Ligue Frontier formeront la division Midwestern. Dans un calendrier de 96 matchs, chaque formation affrontera cinq autres équipes à cinq reprises, quatre autres à six reprises et quatre autres à trois reprises et les tournées d’équipes internationales comme celles de Cuba ou du Japon qui revenaient sur une base annuelle dans la Ligue Can-Am sont éliminées pour 2020. Comme l’a expliqué Bill Lee, commissaire de la Ligue Frontier, toutes les équipes recevront 11 équipes au moins une fois à domicile et en affronteront deux autres uniquement sur la route.

La saison sera lancée le 14 mai 2020 pour se terminer la fin de semaine de la fête du Travail et le calendrier officiel sera dévoilé vendredi. Les deux meilleures équipes de chaque division participeront ensuite aux séries de fin de saison avec une formule trois de cinq tant pour la demi-finale que la grande finale.

Le cas d’Ottawa

«Ce projet a débuté il y a deux ans et les discussions se sont intensifiées cet été avec le match des étoiles interligues», a déclaré Bill Lee lors de la conférence de presse. Lee conservera son poste alors que le commissaire de la Ligue Can-Am et propriétaire des Champions d’Ottawa, Miles Wolff, tentera de trouver une nouvelle ligue pour son équipe afin d’en vendre les actifs.

«Ottawa faisait partie de la conversation au départ, mais ils n’avaient pas un bail valide», a signalé Lee. «Ottawa demeure tout de même une ville qu’on souhaite ajouter à la ligue en 2021», a-t-il souligné. La veille, Miles Wolff avait plutôt déclaré au Soleil que les Champions avaient été «mis à la porte» de la Ligue Frontier simplement parce que les dirigeants du circuit ne voulaient pas être forcés d’aligner une équipe itinérante pour avoir un nombre pair de formations.

Bill Lee a aussi vanté le grand potentiel de la nouvelle ligue. «Nous sommes très excités pour l’avenir et le potentiel de marketing et d’expansion. On pose ce geste pour la croissance et la force de chacun de nous, pour la valeur que nous pourrons apporter à chacune de nos équipes de même qu’à nos fans.» 

Plafond salarial et limite d’âge

La question du plafond salarial et des limites d’âge n’est toutefois pas encore complètement réglée puisque les deux circuits avaient des règles fort différentes à ce sujet. «On travaille présentement là-dessus pour regrouper tout cela. On devrait vous donner des nouvelles rapidement», a affirmé Lee.

Au cours de la dernière saison, chaque équipe de la Ligue Frontier devait aligner au moins 11 joueurs recrues, c’est-à-dire comptant moins de deux ans d’expérience chez les professionnels, et un maximum de 13 joueurs sans limite d’expérience professionnelle. Aucun joueur ne devait cependant avoir 27 ans avant le 1er janvier à l’exception d’un joueur désigné comme vétéran qui peut avoir atteint l’âge de 30 ans le 1er janvier.

Dans la Ligue Can-Am, il n’y a aucune limite d’âge et de cinq à huit joueurs par équipe devaient être des recrues, quatre joueurs au maximum pouvaient avoir le statut de vétéran, c’est-à-dire des joueurs de 26 ans et plus comptant plus de six ans de service chez les professionnels, et au moins cinq devaient compter entre quatre et cinq ans de service chez les professionnels. Parmi les autres joueurs, seulement six peuvent avoir entre trois et quatre ans de service chez les pros et seulement deux d’entre eux, entre cinq et six ans. La Can-Am considérait aussi une année de service comme 75 présences officielles au bâton ou 30 manches lancées dans une saison dans un circuit indépendant ou deux années passées dans une ligue de recrues ou de courte saison.