Balbino Fuenmayor avait connu l'une des saisons les plus dominantes de l'histoire des Capitales au bâton, conservant une moyenne de ,347 avec 23 circuits et 99 points produits en 2014.

Fuenmayor confirmé «à 82%»

Déjà parmi les mieux nantis au bâton de la Ligue Can-Am, les Capitales devraient ajouter un certain Balbino Fuenmayor à leur alignement, cette semaine, près de trois ans après le dernier match à Québec du puissant Vénézuélien.
«Mettons que si on le signe mardi soir, mercredi, à 13h, quand ce sera officialisé par la ligue, je pense que trois ou quatre gérants vont s'étouffer avec leur dîner», a imagé Patrick Scalabrini, dimanche, questionné sur le possible retour de Fuenmayor.
C'est que les Capitales siégeant déjà au premier rang du classement du circuit de baseball indépendant avec la meilleure moyenne de point allouée (3,79) et la meilleure moyenne au bâton (,295) du circuit, l'ajout d'un joueur de la trempe du Vénézuélien aurait de quoi effrayer. 
En 2014, l'athlète de 6 pieds 3 pouces et 230 livres avait signé l'une des saisons les plus dominantes de l'histoire des Capitales au bâton, conservant une moyenne de ,347 avec 23 circuits et 99 points produits. Ses performances lui avaient valu un retour dans le baseball affilié dans l'organisation des Royals de Kansas City, où il a dominé dans le AA et AAA, en 2015, avant de subir une sévère blessure au genou.
Libéré par les Royals, en 2016, Fuenmayor s'est joint aux Rojos del Aguila de Veracruz, dans la puissante ligue mexicaine, ce printemps. Fort d'une moyenne de ,302 et de 16 circuits en seulement 86 matchs au Mexique, le joueur de premier but a terminé sa saison. Il semble maintenant intéressé à rejoindre les Capitales. «Je te confirme son retour à 82%. C'est encore conditionnel», s'est avancé Scalabrini avec le sourire. 
Aux États-Unis
C'est que le joueur est présentement aux États-Unis et possède déjà un visa de travail américain. Il ne devrait donc pas y avoir de problème pour les 10 prochains matchs des Capitales, tous présentés de l'autre côté de la frontière. Pour le ramener sur le terrain du Stade Canac pour la dernière série de la saison, début septembre, et les matchs locaux en séries éliminatoires, l'organisation devra cependant trouver un visa canadien à Fuenmayor. 
Patrick Scalabrini a toujours un poste de vétéran disponible dans son alignement et les gérants de la Can-Am auront droit à 23 joueurs dans leur équipe à compter de samedi prochain. Les Capitales pourraient donc libérer n'importe quel joueur de l'alignement actuel, ou encore l'inscrire sur la liste des blessés, pour faire une place à l'athlète de 27 ans. Il est toutefois trop tôt pour spéculer sur l'identité du joueur qui pourrait écoper en raison de l'arrivée de Fuenmayor, selon Scalabrini.