Karl Gélinas a finalement pu savourer sa 100e victoire en carrière dans les rangs professionnels.

Enfin, la 100e victoire de Gélinas!

La sixième tentative aura été la bonne pour le partant Karl Gélinas qui a finalement pu savourer sa 100e victoire en carrière dans les rangs professionnels. Les Capitales ont balayé les Miners de Sussex grâce à un gain de 2-1, dimanche, au Stade Canac.

«C’est fait! s’est exclamé Gélinas. Je suis content. Oui c’est un soulagement, mais c’est un match comme un autre. Il était très important pour nous aussi, on voulait balayer la série. Je suis très satisfait de la manière que je lançais la balle ce soir. Les derniers temps aussi, mais c’est juste que les victoires étaient plus difficiles à aller chercher.»

«C’est très bon pour l’équipe. On a lancé un message à la ligue en fin de semaine», a-t-il poursuivi avant d’avoir droit à la traditionnelle douche d’eau froide gracieuseté de ses coéquipiers.

Le Québécois a lancé huit manches, accordant sept coups sûrs, un point mérité, un but sur balles et a passé six Miners dans la mitaine.

Son collègue de longue date Patrick Scalabrini s’est évidemment réjoui de sa sortie. «De finir le balayage, contre ce lanceur-là qui a très bien lancé, de faire ça à la maison, c’était une journée qui avait un peu de magie, un peu de feeling de série là-dedans. Très heureux pour Karl que ce soit fait, parce qu’il en entend parler, puisque ça a pris quelques départs. Ça a été complètement dominant comme performance.»

Gélinas affirme que «c’est surtout le plaisir de compétitionner, d’avoir la chance de pouvoir être sur le terrain et de pouvoir encore le faire à [son] âge et de pouvoir encore aider l’équipe à gagner» qui le motive à poursuivre sa carrière.

À sa 12e saison dans l’uniforme des Capitales, le lanceur de 35 ans ne pensait pas connaître autant de succès avec l’équipe. «Je ne pensais même pas que je serais encore ici aujourd’hui. Au départ, je m’en venais ici sans trop connaître dans quoi je m’embarquais, puis me voilà encore à faire la même chose et à avoir autant de plaisir, sinon plus.»

La rencontre a été dictée par les lanceurs qui n’ont à peu près rien donné jusqu’en fin de match aux frappeurs des deux équipes. Le premier-but des Miners Audy Ciriaco a brisé l’égalité en début de septième manche lorsqu’il est venu marquer sur le simple de Connor Crane.

Réplique en fin de match

Les Capitales ont répliqué à la manche suivante avec deux points opportuns. Phildrick Llewellyn s’est amené au marbre grâce à un double de TJ White qui a fait la même chose quelques instants plus tard sur le double de Kalian Sams.

Le dominant lanceur de Sussex David Rollins, qui a mené la ligue pour la moyenne de points mérités, a donné huit coups sûrs, dont deux points, un but sur balles et a retiré trois frappeurs sur des prises en sept manches et deux tiers de travail.

En relève à Gélinas pour fermer les livres en neuvième, Trevor Bayless a fait beaucoup moins peur à ses coéquipiers qu’à sa dernière sortie, vendredi, ne donnant qu’un simple.

«Beaucoup moins stressant aujourd’hui qu’il y a deux jours», a dit Gélinas le sourire en coin, qui porte aussi le chapeau d’entraîneur des lanceurs. «C’est un nouveau rôle pour lui. Je vois qu’il a des petits ajustements à faire, j’ai l’impression qu’il essaie d’en faire plus qu’avant quand il était dans un rôle plus effacé. […] Il est allé chercher deux gros sauvetages, donc c’est énorme pour nous.»

Ce balayage risque de donner la motivation nécessaire aux meneurs au classement de la Ligue Can-Am pour rebondir lorsqu’ils retrouveront leurs rivaux de Québec dans deux semaines. «Ils jouent beaucoup mieux à la maison qu’à l’extérieur. […] Cette série-là leur a certainement joué dans la tête pour en séries venir jouer à Québec», croit le gérant Scalabrini.

NOTES : Le lanceur des Capitales Juan Benitez a été placé sur la liste des blessés pour le renvoyer chez lui, puisque le retour de Karl Gélinas dans la formation obligeait Patrick Scalabrini à effectuer un mouvement de personnel. Avec les séries éliminatoires qui approchent, deux places supplémentaires avec l’équipe pourraient lui permettre de revenir... Québec amorce lundi une série de trois matchs contre les Aigles de Trois-Rivières.