Lazaro Blanco a donné un autre départ de qualité aux Capitales, mercredi.

Encore Sams et Blanco!

Menés par le vétéran Kalian Sams et inspirés par un autre départ de qualité du partant cubain Lazaro Blanco, les Capitales de Québec ont à nouveau malmené les lanceurs des Miners de Sussex County à l'occasion d'une victoire de 7-1 dans un match où le premier lancer a eu lieu à 10h35, mercredi.
Auteur de quatre coups sûrs dans un gain de 11-4, la veille au Skylands Stadium, Sams a produit deux points avec un long circuit (1er) dès la première manche, pour mettre la table à un autre match productif de l'attaque québécoise.
Pendant ce temps, Blanco a encore été dominant sur un monticule de la Ligue Can-Am de baseball indépendant. À son deuxième départ, le droitier cubain a lancé cinq manches, donnant un point sur six coups sûrs et retirant six frappeurs au bâton, le même nombre qu'à sa première sortie.
«Il était un peu fâché que je le sorte du match après cinq manches, mais comme il a beaucoup lancé, cet hiver, et comme il s'agit d'une longue saison, on veut le monter lentement mais sûrement. Il pourrait effectuer 130 lancers par match, mais on voulait le tenir bas dans le compte à ses quatre premiers départs», expliquait le gérant Patrick Scalabrini.
Le patron du losange québécois était aussi ravi de l'attaque, tout aussi productive que mardi contre la pire équipe (0-7). En deux matchs, à Augusta (New Jersey), les Capitales ont inscrit 18 points et frappé 25 coups sûrs.
«Après une série plus difficile, offensivement, ça fait du bien à tout le monde. Nos gros canons, dont on espérait une plus importante contribution pour nous aider à gagner, font le travail. Sams est présentement le meilleur frappeur de la Ligue, il transporte l'équipe sur ses épaules. Il semble avoir dit aux gars : "Suivez-moi". Il est un leader dans notre vestiaire, c'est un rassembleur», ajoutait Scalabrini.
Jordan Lennerton a poursuivi son bon travail avec trois autres coups sûrs, portant sa moyenne au bâton à ,520. Et après un match difficile, Taylor Oldham a rebondi avec un double et un circuit (1er) en solo.
«Mine de rien, on affrontait leurs deux meilleurs lanceurs. Admettons qu'en donnant une avance dès le départ à Blanco, ça rendait leur tâche assez difficile. À l'aube d'une série contre la meilleure équipe de la Ligue, ce serait immense de se présenter à Rockland avec une victoire au-dessus de ,500», ajoutait le gérant, qui ne cachait pas vouloir compléter le balayage face aux Miners, jeudi, avant la série contre les Boulders, à compter de vendredi.
Manduley revient
Une bonne nouvelle n'arrivant jamais seule, les Capitales miseront sur le retour au jeu de l'arrêt-court cubain Yordan Manduley, jeudi. Dans l'attente d'un visa de travail aux États-Unis, il n'avait pas pu accompagner l'équipe en début de voyage.
«Il est un gros morceau à notre alignement, car tout le monde se retrouvait hors position sans lui. Ça nous permettra aussi d'accorder un jour de repos à nos réguliers à tour de rôle, ce qui nous sera profitable en cours de saison.»
Keegan Yuhl, un nouveau partant
Les Capitales ont mis sous contrat le lanceur droitier Keegan Yuhl, mercredi. Choix de 35e ronde des Astros de Houston en 2014, le partant de 25 ans a conservé une fiche de 14-10 en quatre saisons, dont 8-3 au niveau AA, l'an passé, ce qui lui a valu le titre de lanceur par excellence des filiales de l'organisation, en 2016. Il vient à peine d'être libéré du club-école AAA des Astros.
Yuhl, qui a été référé aux Capitales par le releveur Jordan Mills - il lançait à Québec en 2016 avant de signer avec les Nationals de Washington -, prendra la place dans l'alignement de Frank Batista, libéré mardi. La «Comète» tient quand même à lancer dans l'enclos des releveurs, jeudi. Incluant Yuhl, les Capitales comptent six partants, une situation temporaire puisque l'un d'eux se retrouvera en relève.