Le voltigeur Nick Van Stratten a porté les couleurs des Saraperos de Saltillo, en 2016. Il présente une moyenne au bâton impressionnante de ,349 dans le baseball indépendant.

Du renfort en route pour Québec

Les Capitales ont annoncé l’embauche de deux nouveaux joueurs, mardi, confirmant les changements promis par Patrick Scalabrini depuis quelques jours. Le voltigeur Nick Van Stratten et le joueur d’avant-champ Nick Gotta viennent «complètement changer notre alignement», selon le gérant.

Van Stratten présente la plus impressionnante feuille de route. En 12 saisons dans le baseball professionnel, l’Américain de 33 ans affiche une moyenne au bâton de ,319 avec 39 circuits, 451 points produits et 176 buts volés. Scalabrini compte l’utiliser au premier rang de son alignement des frappeurs. 

«C’est un gars qui a beaucoup d’expérience. Il n’a pas connu de mauvaise saison, donc on sait exactement ce qu’il va nous donner», a commenté le Capitales en chef.

Comme vétéran, Van Stratten prendra la place de Josh Vitters, considéré comme une boîte à surprises lorsqu’il a été embauché en début de saison. Les surprises n’ont pas été au goût du gérant, qui a libéré samedi l’ancien troisième choix au total dans le baseball majeur. Vitters a encaissé le coup avec professionnalisme, a indiqué Scalabrini.

Tripper et gagner un championnat

Van Stratten a été en 2006 un choix de 10e ronde des Royals de Kansas City, l’équipe de sa ville natale. Il a atteint le niveau AA dans le baseball affilié, mais a aussi joué dans la Ligue du Mexique, l’Association Américaine et la Ligue Atlantique au cours des cinq dernières années. Sa moyenne au bâton dans le baseball indépendant est spectaculaire, à ,349.

Opéré à l’épaule pendant la saison morte, Van Stratten a aussi obtenu un diplôme dans les derniers mois, a expliqué Scalabrini pour justifier son inactivité jusqu’ici cet été. «Il voulait jouer une dernière année, tripper et gagner un championnat. C’était pas mal à Québec qu’il semblait vouloir le faire», a dit le gérant des Capitales, que Van Stratten a lui-même contacté. 

De son côté, Gotta aura le statut de recrue. L’athlète de 25 ans, jamais repêché, a conservé une moyenne au bâton de ,374 la saison dernière avec Santa Fe dans la Ligue Pecos. Il a aussi volé 22 buts. Cet été, il présentait la quatrième moyenne au bâton (,366) de l’Association Pacifique, une ligue indépendante californienne. Les nouveaux rejoindront l’équipe mercredi. 

Cette arrivée de forces fraîches viendra aider une attaque en panne d’inspiration. Les Capitales présentent la pire moyenne au bâton (,248) des formations régulières de la Ligue Can-Am.

«On n’aime pas nos apparitions au bâton par les temps qui courent», a reconnu Scalabrini. «On a des frappeurs qui swinguent tôt dans le compte, des trucs comme ça. Historiquement, l’attitude des Capitales, ce n’est pas ça. [Van Stratten et Gotta] sont deux gars qui prennent beaucoup de lancers, se rendent sur les buts et nous amènent de la vitesse. On est allé chercher deux gars qui ont l’identité des Capitales.»